En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5203-AMAFRA-001 - Chercheur en electrophysiologie (H/F)

Chercheur en electrophysiologie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 2 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5203-AMAFRA-001
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 17 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 2 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3257€ et 4000€ bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le candidat retenu acquerra des enregistrements neuronaux et des données comportementales pour révéler les circuits et les processus qui sous-tendent le toucher affectif et la manière dont cette représentation est utilisée pour guider les comportements sociaux. Le candidat aura accès à une large liste de lignées de souris pour manipuler les neurones sensoriels ainsi qu'à un poste d'électrophysiologie à multiélectrodes combiné à un poste de fiberphotometry pour des enregistrements neuronaux. Des manipulations comportementales ultérieures des circuits enregistrés sont également prévues afin d'identifier les éléments clés modulant le comportement social.

Activités

- Injections stéréotaxiques dans le cerveau
- Enregistrements et analyses électrophysiologiques ex vivo / in vivo
- Développement de paradigmes de comportement social/sensoriel
- Soutien et assistance aux projets des autres membres du laboratoire sur une base collaborative.
- Enseignement aux étudiants
- Gestion de la lignée de souris
- Présentation des données
- Rédaction d'article scientifique

Compétences

Le candidat retenu devra être titulaire d'un doctorat en neurosciences ou dans un domaine connexe, et posséder une expérience des enregistrements électrophysiologiques in vivo ou de l'imagerie in vivo, ainsi que de l'analyse de données multidimensionnelles et multi-échelles. Le candidat retenu devra être un penseur indépendant, motivé par la science et capable de travailler dans un environnement hautement collaboratif. Les candidats seront sélectionnés en fonction de leur capacité à démontrer qu'ils répondent aux critères essentiels et souhaitables pour ce poste particulier.
Essentiel :
Être titulaire d'un doctorat en neurosciences ou dans un domaine connexe ou être en phase finale de soumission d'un doctorat.
Compétences en électrophysiologie (ex vivo ou in vivo) ou en imagerie in vivo.
Compétences en langages de programmation (MATLAB, Python, autres).
Expérience du travail sur les rongeurs et des approches in vivo
Expérience dans l'analyse de données multidimensionnelles et multi-échelles, par exemple des enregistrements neuronaux (imagerie calcique ou enregistrements électrophysiologiques extracellulaires).
Avoir une expérience de la rédaction d'articles, attestée par des prépublications ou des publications.
Preuve de la présentation de données lors de réunions scientifiques
Solides compétences en communication écrite et orale, avec la capacité de présenter efficacement des informations complexes.
Souhaitable :
Expérience dans l'étude du traitement des systèmes sensoriels.
Expérience en neurosciences comportementales

Contexte de travail

L'équipe "Affective Touch" travaille sur les processus neuronaux qui permettent à la stimulation tactile d'être perçue comme agréable et d'être à l'origine de comportements prosociaux, dans des conditions naïves et pathologiques. Les recherches actuelles se concentrent sur les circuits dans les régions corticales et sous-corticales, telles que le cortex insulaire et le PAG. Les techniques de recherche utilisées dans le laboratoire comprennent l'enregistrement électrophysiologique in vivo et ex vivo combiné à la fibrophotométrie pour enregistrer l'activité neuronale, l'optogénétique, la chimiogénétique et l'ingénierie virale pour la cartographie des circuits in vitro et la manipulation comportementale in vivo, ainsi que l'apprentissage automatique et la vision par ordinateur pour l'analyse comportementale. Le projet est financé par plusieurs organismes dont la Fondation Bettencourt-Schueller, le FRC et le programme Era-NET.
L'équipe est en étroite collaboration avec l'équipe "Dynamique cellulaire des canaux calciques et nociception" avec laquelle nous partageons, outre certaines thématiques, des locaux, des équipements et des chercheurs.
L'équipe fait partie de l'Institut de Génomique Fonctionnelle de Montpellier, un institut internationalement reconnu pour l'étude des GPCRs et des canaux ioniques. L'institut est situé dans la belle ville de Montpellier, dans le sud de la France, près de la mer Méditerranée.

Contraintes et risques

aucun

Informations complémentaires

Les candidatures doivent comprendre :
- une lettre de motivation, indiquant votre parcours scientifique et vos intérêts de recherche,
- un CV détaillé avec une liste de publications,
- 2-3 références (nom, institution, e-mail, numéro de téléphone et lien avec le candidat).

On en parle sur Twitter !