En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5174-ETIDAN1-001 - Post-doc de 2 ans "H/F" (W/M) Neurobiologie évolutive et comportement chez la drosophile

Post-doc de 2 ans "H/F" (W/M) Neurobiologie évolutive et comportement chez la drosophile

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 15 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5174-ETIDAN1-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 24 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 22 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2663 et 3069€ bruts mensuels selon l'expérience professionnelle
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Drosophila melanogaster peut apprendre socialement ses préférences sexuelles à partir de l'observation de congénères en train de copuler, un apprentissage social par observation appelé mate-copying. Nous avons découvert récemment que cette espèce possède toutes les capacités cognitives pour transmettre culturellement les préférences d'appariement entre les générations (Danchin et al., Science, 2018). Nos objectifs globaux sont 1) d'étudier la neurobiologie de l'apprentissage social et de la mémoire chez la drosophile et 2) de déterminer les gènes évoluant sous la pression de sélection du mate-copying. Pour cela, nous utilisons les nombreux outils neurogénétiques existants pour manipuler des circuits cérébraux spécifiques chez la drosophile. Nous souhaitons aussi automatiser nos protocoles. Cette recherche fait partie d'un projet d'ambition plus large incluant l'aspect évolutif du copiage.

Activités

Le post-doctorant recruté utilisera une combinaison de connaissances sur la génétique des mouches et d'outils génétiquement codés, et réalisera des expériences intensives de comportement des mouches pour analyser cet apprentissage social et publier les résultats. Il/elle intégrera ses découvertes dans les questions neurobiologiques et évolutives qu'il/elle développera. En outre, il/elle sera chargé(e) de la supervision quotidienne des étudiants en doctorat et/ou en maîtrise participant au projet. Un objectif important serait d'automatiser les deux phases d'une expérience de copiage de compagnon (à savoir la démonstration et le test de choix de partenaire) afin de les standardiser, de diminuer le nombre de mouches utilisées dans les expériences et de gagner du temps pour effectuer les nombreux répliquas nécessaires pour ce type d'expérience.

Compétences

Les candidats doivent être très motivés, titulaires d'un doctorat en neurosciences (ou dans n'importe quel domaine de la biologie fonctionnelle) chez la drosophile, avec un historique de publications dans des revues de premier plan. Des compétences expérimentales élevées sont essentielles. Une expérience dans la supervision et la coordination d'étudiants sera la bienvenue, ainsi qu'une solide expérience du comportement chez la drosophile et en développement d'outils permettant des analyses comportementales. Une connaissance des techniques de base de la biologie moléculaire est également souhaitée, mais pas obligatoire. Un intérêt pour l'automatisation des expériences (manipulation de photos et de vidéos) est également souhaité, mais pas obligatoire. Ces points ne seront utilisés qu'en cas d'égalité entre les candidats.

Contexte de travail

Ce poste de recherche post-doctorale de 2 ans est disponible entre deux laboratoires, le Centre de Recherche sur la Cognition Animale (https://crca.cbi-toulouse.fr/en/home/) qui appartient au Centre de Biologie Intégrative, (https://cbi-toulouse.fr/eng/presentation), et Évolution & Diversité Biologique (http://edb.cnrs.fr/#pll_switcher) qui fait partie des laboratoires TULIP LabEx (https://www.labex-tulip.fr/labex-tulip_eng/The-TULIP-LabEx) à Toulouse, Sud-Ouest de la France. Le poste sera en relation avec Guillaume Isabel et Étienne Danchin (http://www.edanchin.fr/). Ce poste fait partie du projet intitulé " Étude multi-échelle de l'apprentissage social et de la mémoire chez Drosophila melanogaster : des gènes à la culture animale " financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Informations complémentaires

Le candidat retenu doit être identifié tout début janvier 2022, avec une date de recrutement au plus tard le 1 février 2022, après accord. Le candidat retenu sera engagé pour une période de 22 mois avec un salaire correspondant au niveau de chercheur selon les normes du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Le salaire comprendra les prestations de sécurité sociale, de santé et de retraite.
Les candidatures doivent être reçues avant le 29 décembre 2021 et doivent inclure 1) une lettre de motivation décrivant brièvement l'expérience, la motivation et les compétences adaptées au poste, ainsi que les intérêts de recherche ; 2) un CV complet et une liste de publications, plus les noms des références professionnelles ; et séparément, 3) deux lettres de références professionnelles, fournissant leur recommandation (ces lettres ne doivent pas être incluses dans la candidature et doivent nous être envoyées séparément).
Les candidatures doivent être envoyées au Dr Guillaume Isabel (guillaume.isabel@univ-tlse3.fr) et au Dr Étienne Danchin (etienne.danchin@univ-tlse3.fr).

On en parle sur Twitter !