En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5133-MARROU-002 - Thésaurus et modèles de données en archéologie H/F

Thésaurus et modèles de données en archéologie H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5133-MARROU-002
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : vendredi 7 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 2 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 400 et 2 650 € mensuels bruts
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet ANR "HisArc-RDF – Partage et réutilisation de données archéologiques et historiques : une description en RDF appuyée sur les référentiels et les normes du web sémantique", créer une méthodologie de description de jeux de données archéologiques en RDF pour assurer une interopérabilité conforme aux principes “FAIR” : création de thésaurus et de modèles de données pour décrire les concepts et les relations entre les données de jeux-tests, alignement des thésaurus et appariement des modèles sur les normes du web sémantique, description des données de test sous forme de triplets RDF.

Activités

- Participation à la rédaction de plans de gestion des données
- Création, dans l'outil Opentheso, de thésaurus associés à quatre jeux-tests de données archéologiques
- Modélisation des jeux de données tests
- Alignements des thésaurus avec les référentiels du web sémantique
- Appariement des modèles de données avec le CIDOC-CRM et son extension CRMarchaeo, dans l'application OntoME,
- Export des données en RDF (tâche secondaire, en coordination avec un prestataire informatique)
- Création d'une formation à la méthodologie mise au point (tâche secondaire)

Compétences

- Expérience des pratiques scientifiques de l'archéologie de terrain
- Expérience des pratiques « FAIR » et de la gestion des données de recherche
- Expértise en terminologie, modélisation de données, connaissance des standards et langages de description des données dans le web sémantique (CIDOC-CRM, SKOS, RDF)
- Aptitude au travail en équipe dans un contexte interdisciplinaire, au sein d'un consortium très motivé pour faire converger les réflexions et les pratiques scientifiques
- Goût pour le fonctionnement en « mode projet », dans un calendrier contraint

Contexte de travail

Au sein du laboratoire Archéorient-Environnements et sociétés de l'Orient ancien (archéologie, UMR 5133), le poste est rattaché à un axe stratégique : « Données de la recherche en archéologie », en lien avec le laboratoire LARHRA-Laboratoire de Recherches Historiques en Rhône-Alpes (UMR 5190), avec le Pôle Système d'Information et Réseaux (PSIR) de la Fédération MOM (FR 3747) et avec l'équipe IdRéf de l'Agence Bibliographique de l'Enseignement Supérieur (ABES). Les autres membres du consortium sont les laboratoires HiSoMA (UMR 5189), Archimede (UMR 7044), Chrono-Environnement (UMR 6249), AOrOc (UMR 8546) et ERIC (EA 3083), ainsi que des partenaires praticiens : le site archéologique-musée de Bibracte EPCC et Archeodunum SAS.

Le laboratoire Archéorient est une unité mixte de recherche placée sous la double tutelle du CNRS et de l'université Lumière Lyon 2. Il est l'une des unités constitutives de la Fédération de recherche Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean-Pouilloux, à Lyon. Il compte une quarantaine de membres statutaires et autant de chercheurs associés.
Le laboratoire conduit des recherches pluri- et interdisciplinaires sur les sociétés anciennes et leur environnement. Les études de terrain du laboratoire s'étendent sur une vaste aire géographique allant du bassin méditerranéen jusqu'à l'Asie Centrale, ainsi que du Caucase à l'Éthiopie, de la fin du Paléolithique aux périodes islamiques.
Son objectif est de favoriser le croisement des disciplines (archéologie, sciences de la vie et de la terre) pour approcher de manière innovante l'étude des sociétés du passé. Une des spécificités de l'unité est le nombre important de missions archéologiques dirigées par ses chercheurs. Leurs programmes scientifiques constituent une source de données de première main considérable.

Contraintes et risques

Possibilité de missions de plusieurs jours en France et éventuellement à l'étranger, déplacements sur certains sites archéologiques isolés.

On en parle sur Twitter !