En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5129-MARCLO-083 - CDD chercheur en Microélectronique (H/F) : Développement des oxydes alternatifs et des procédés technologiques pour l’électronique de puissance

CDD chercheur en Microélectronique (H/F) : Développement des oxydes alternatifs et des procédés technologiques pour l’électronique de puissance

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 31 juillet 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : CDD chercheur en Microélectronique (H/F) : Développement des oxydes alternatifs et des procédés technologiques pour l’électronique de puissance
Référence : UMR5129-MARCLO-083
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 29 mai 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2905.76€ bruts et 3331.51€ bruts
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Micro et nanotechnologies, micro et nanosystèmes, photonique, électronique, électromagnétisme, énergie électrique

Missions

Une des problématiques majeures de transistors HEMT GaN est la forte densité des défauts d'interface entre l'oxyde de grille (high-k) et le canal. En plus la qualité des contacts Schottky au niveau de la grille représente un enjeu majeur, car au-delà d'affecter les performances, leur dégradation impact le fonctionnement même du transistor. Dans ce contexte, la personne recrutée s'attachera à l'élaboration et la caractérisation des diélectriques alternatifs, dont l'AlON, SiON, AlHfSiO sur le matériau GaN. Dans un deuxième temps, la personne recrutée participera à la fabrication et à la caractérisation électrique de structures de test de type capacité MOS (MOSCAP) à la PTA.

Activités

-Dépôt d'oxyde high-k sur substrat GaN dont l'AlN et analyse physico-chimique de la qualité de l'interface high-k/GaN par X-ray Photoelectrons Spectrocopy (XPS), TEM, Raman et ellipsométrie
- Fabrication des transistors verticaux
-Fabrication de structures de test de type capacité MOS (MOSCAP)
-Analyse des résultats

Compétences

1/ connaissances théoriques
- Physique de composants
- Anglais écrit et parlé
2/ savoir-faire opérationnels :
- travail salle blanche : maitrise des règles de sécurité
-Micro- et nano-fabrication
-Caractérisation physico-chimique
3/ Savoir-être :
- Qualités relationnelles (travail en équipe)
- Etre capable de respecter les consignes (travail dans un environnement CEA avec le nécessité de pouvoir appliquer la règlementation du CEA et du CNRS)

Contexte de travail

Le LTM est une unité mixte de recherche CNRS/Université Grenoble Alpes, comportant 6 équipes dont 4 de recherche et compte environ 90 personnes. Le laboratoire est situé le site du CEA-LETI à Grenoble.
La personne recrutée exercera ses fonctions au sein de l'équipe « Nanomatériaux & Intégration », et travaillera en collaboration avec les autres membres de cette équipe.

Contraintes et risques

Aucuns