En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5128-CLENIK-002 - Post-doc (H/F) : Etude de la transformation de la biomasse lignocellulosique en glycols

Post-doc (H/F) : Etude de la transformation de la biomasse lignocellulosique en glycols

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 30 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5128-CLENIK-002
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : lundi 9 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2690 € et 3820 € bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le but du travail est d'étudier la cinétique de la réaction de transformation de la biomasse cellulosique en glycols.
Les glycols couvrent une large gamme d'applications, notamment pour l'industrie des polymères ou comme précurseurs de synthèse. Par exemple, la production d'éthylène glycol (EG) est estimée à 10 Mt/an. A ce jour, ces composés sont produits à partir de ressources fossiles (éthane/éthylène). La possibilité d'obtenir des polyols à grande échelle à partir de biomasse renouvelable, en particulier de LC comme le bois, est donc d'une importance particulière dans le contexte du développement des bioraffineries.

Activités

• Une étude expérimentale de conversion catalytique de lignocellulose, cellulose et de glucose en PG et EG pour comprendre le mécanisme de dépolymérisation de molécules modèles. Une attention particulière sera apportée sur l'identification des différents constituants grâce à une approche multi-technique, entre autres l'analyse des réactifs, produits et intermédiaires réactionnels par HPLC, le suivi de la dépolymérisation par SEC et à la vérification des bilans matière et carbone par TOC.
• Un développement d'un modèle cinétique robuste à partir des données expérimentales permettant la compréhension sur les mécanismes mis en jeu lors de la transformation de la biomasse LC. Le modèle intègrera réaction et diffusion pour différentes étapes de la réaction. Il devra permettre d'élucider les voies réactionnelles mises en jeu dans la production de polyols et de déterminer le rôle du catalyseur dans les différentes étapes pour faire des propositions innovantes pour le développement d'un procédé de production de glycols biosourcés.

Compétences

Titulaire d'un doctorat ayant des compétences en génie chimique, catalyse hétérogène et modélisation. Une expérience dans la chimie de la biomasse serait un plus. Elle/il devra être sérieux, méthodique, autonome, faire preuve d'un savoir-faire expérimental et d'un attrait pour la modélisation.

Contexte de travail

Ce travail s'intègre dans le projet ANR CatReMo qui regroupe 3 laboratoires académiques (IRCELYON, UCCS et CP2M)
le travail expérimental sera effectué dans les laboratoires de l'IRCELYON et le travail de modélisation au CP2M. Les 2 laboratoires sont sur le même campus à Villeurbanne.

On en parle sur Twitter !