En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5089-OLINEY-002 - H/F Postdoctorat 3 ans Biologie de l'infection à M. tuberculosis, CNRS IPBS, Toulouse, France

H/F Postdoctorat 3 ans Biologie de l'infection à M. tuberculosis, CNRS IPBS, Toulouse, France

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 14 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5089-OLINEY-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 2 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 4 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2648 et 3054 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous sommes à la recherche d'un.e postdoctorant.e très motivé.e, avec un intérêt particulier pour le développement méthodologique, ici appliqué à la biologie des infections. L'emploi est d'une durée de 3 ans et vise à mieux comprendre les interactions hôte-pathogène dans la tuberculose. Les responsabilités générales comprennent la conception, la mise en œuvre et l'interprétation des expériences, tant de manière indépendante qu'en collaboration, et la communication des recherches et des résultats de manière claire et concise.

Activités

La personne recrutée intègrera un projet qui vise à explorer la dynamique des interactions hôte-pathogène dans la tuberculose en utilisant des technologies de pointe.
La personne recrutée aura la charge de forts développements méthodologiques dont 1/ la microdissection laser pour analyses 'omics' ultérieures, 2/ l'analyse par microsocopie à feuille de lumière et microscopie intravitale de l'infection par M. tuberculosis et 3/ l'analyse d'images générées au cours de l'étude.

Compétences

- Un doctorat, de préférence en biologie des infections, avec une expérience dans l'utilisation de modèles d'infection in vivo.
- L'expertise en imagerie est essentielle (feuille de lumière et/ou intravitale).
- Expérience de travail dans des installations de niveau de sécurité biologique 3.
- Solides connaissances en informatique, y compris une expérience de l'analyse d'images.
- Un haut niveau d'initiative, d'autonomie.
- Solides compétences interpersonnelles et de mentorat nécessaires pour travailler efficacement avec les étudiants et les personnes des groupes de collaboration.
- La maîtrise de l'anglais est un atout.

Qualifications supplémentaires souhaitées
- Connaissance de l'histologie, de la PCR quantitative et des protocoles et méthodologies de laboratoire généraux utilisés dans les sciences biologiques.

Contexte de travail

Le projet est une collaboration entre trois équipes de l'IPBS (http://www.ipbs.fr), à Toulouse (France), et impliquera une forte connexion avec la plateforme d'imagerie de l'IPBS, et la plateforme d'exploration fonctionnelle ; il impliquera également une collaboration avec d'autres services de Toulouse (microdissection laser, technologies omiques). La technologie d'imagerie de pointe des installations de niveau de sécurité biologique 3 (BSL-3) de l'IPBS et la combinaison des compétences entre les équipes garantissent le succès de ce projet.

Contraintes et risques

Travailler dans l'environnement BSL-3.

On en parle sur Twitter !