En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5075-VALLAN-024 - Chercheur en biophysique (H/F)

Chercheur en biophysique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 30 juin 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur en biophysique (H/F)
Référence : UMR5075-VALLAN-024
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 15 mai 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 905,76 €
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Biologie moléculaire et structurale, biochimie

Missions

Le chercheur développera une approche expérimentale pour la détermination de la dynamique structurale photoinduite de biomolécules photosensibles in vivo par techniques de diffusion de rayons-X résolue en temps.

Activités

- Optimiser des protocoles biochimiques de surexpression de protéines
- Exprimer et purifier des protéines
- Participer à des expériences de diffusion de rayons X résolue en temps
- Analyser et interpréter des données expérimentales
- Modéliser les données expérimentales par simulations de dynamique moléculaire
- Mettre en forme les résultats pour des rapports et des présentations orales en anglais
- Etre force de proposition pour la mise au point et l’amélioration des expériences
- Rédiger en anglais des protocoles et des articles de recherche pour la publication des travaux réalisés
- Participer à la vie en commun du groupe de recherche
- Aider à la supervision de stagiaires
- Participer aux événements scientifiques de l’Institut

Compétences

- Compétences en biophysique ou physique de la matière molle
- Notions de biochimie des protéines (dont expression et purification de protéines)
- Maîtrise d’outils d’analyse de données expérimentales
- Connaissance d’un langage de programmation (Python, C++, etc.)
- Anglais (écrit/oral) niveau B2
- Capacité d’autonomie
- Pro-activité dans la recherche, curiosité scientifique
- Ouverture d’esprit et écoute
- Bon sens du relationnel et capacité d’intégration et d’adaptation au groupe
- Sens de la communication (écrite et orale) et capacité à rendre compte de vos travaux

Contexte de travail

Situé dans le European Photon Neutron (EPN) Campus de Grenoble (ESRF/ILL/EMBL/IBS), l’Institut de Biologie Structurale (IBS) est un acteur d’envergure nationale et internationale dans le domaine de la biologie structurale intégrée. A la fois centre de recherche, plateau technique, site d'accueil et de formation scientifique, l'IBS a pour vocation le développement de recherches en biologie structurale, un champ de recherche capital pour la compréhension des mécanismes biologiques fondamentaux. Il s’appuie sur 12 plateformes à la pointe de la technologie.
En tant qu’unité mixte de recherche (CEA-CNRS-UGA) l’IBS est composé de 21 groupes de recherche, chacun de ces groupes proposant une approche multi-disciplinaire, aux frontières de la biologie, de la physique et de la chimie, en cohérence avec 3 axes de recherche. Près de 300 personnes y travaillent: chercheurs, doctorants, ingénieurs et techniciens dans un environnement multiculturel et international.
La personne recrutée intégrera le groupe Dynamop qui se focalise sur l’étude de la dynamique structurale des macromolécules biologiques :
https://www.ibs.fr/en/research/assembly-dynamics-and-reactivity/dynamics-and-kinetics-of-molecular-processes-group-m-weik/?lang=en .

Contraintes et risques

Possibilités, dans le cadre de réalisation d’expériences dans des installations pour l'utilisation de rayons X (même en déplacement), de travail hors horaire normal (week-end et / ou nuits).
La recherche se fera indifféremment en français ou anglais, néanmoins il est attendu que le candidat non-francophone s'efforce d'apprendre les bases du français afin de faciliter la communication et son intégration dans le laboratoire.