En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5062-AURLEJ-002 - Ingénieur de recherche (H/F) en soutien au projet Natinasia de Fabienne Jagou (coordinatrice) et Béatrice Jaluzot (partenaire)

Ingénieur de recherche (H/F) en soutien au projet Natinasia de Fabienne Jagou (coordinatrice) et Béatrice Jaluzot (partenaire)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 11 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5062-AURLEJ-002
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : vendredi 7 janvier 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 7 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2690 € bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le ou la candidate sera recruté(e) au sein de l'institut d'Asie orientale à l'ENS de Lyon. Il ou elle contribuera au développement du projet Natinasia coordonné par Fabienne Jagou en partenariat avec Béatrice Jaluzot. Il ou elle aura la charge de préparer les bases de données (noms de personnes, toponymes, termes politiques, etc.) en complément du travail de recherche effectué par les historiens sur les documents d'archives, journaux intimes, journaux de voyage, etc. Le ou la candidate travaillera avec les historiens in situ et seul/e directement sur des documents écrits en chinois.

Activités

• Segmentation et annotation de corpus issus de sources multilingues, occidentales et asiatiques, notamment chinoises, collectées dans le cadre du projet
• Retranscription en chinois du corpus de sources actuellement au format image
• Numérisation de sources complémentaires au fur et à mesure de leur identification au cours du projet
• Identification au sein du corpus du vocabulaire lié au nationalisme, aux noms de personnes et aux toponymes
• Mise en place d'un inventaire des sources numérisées et non numérisées
• Travail en coopération et en interaction avec l'équipe internationale de chercheurs membres du projet

Compétences

• Être titulaire d'un doctorat
• Formation en études chinoises, de préférence en histoire
• Lecture des textes en diverses langues occidentales et asiatiques
• Traitement de texte en chinois et autres langues asiatiques
• Capacité d'organisation et d'autonomie dans le travail
• Maîtrise de l'anglais et du chinois
• Compétences en humanités numériques

Contexte de travail

L'Institut d'Asie Orientale (IAO) est un centre de recherche en sciences humaines et sociales qui associe des chercheurs spécialisés en anthropologie, droit, économie, géographie, histoire, littérature, philosophie et sciences politiques dont les travaux portent principalement sur l'Asie de l'Est et du Sud-Est, en particulier la Chine, le Japon, la Corée, Taiwan, la Thaïlande, l'Indonésie, la Birmanie et le Vietnam.
Le projet vise à identifier dans des sources multilingues, imprimées ou manuscrites, datant du XIXe et du début du XXe siècle, les éléments attestant de la naissance du nationalisme au Tibet. Le projet développera une base documentaire, ainsi qu'une base de données permettant d'identifier et de cartographier les acteurs, les idées, les déplacements impliqués dans ce mouvement. La personne recrutée travaillera en étroite collaboration avec Fabienne Jagou et Béatrice Jaluzot à la segmentation et à la retranscription des données collectées. Elle aura la charge d'identifier dans le corpus les données pertinentes et de les intégrer à la base de données.

On en parle sur Twitter !