En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5001-VALLAN0-049 - Chercheur en géosciences (H/F)

Chercheur en géosciences (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : samedi 7 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5001-VALLAN0-049
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES,ST MARTIN D HERES
Date de publication : samedi 17 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 648 € et 3 768 € (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la chercheu.r.se en géosciences sera en charge de la reconstruction du flux de glace de glaciers émissaires du Groenland et de l'Antarctique à partir de données satellitaires dans le but d'améliorer les estimations du bilan de masse des calottes polaires. Cette mission s'inscrira dans le cadre du projet ANR SOSIce.

Activités

• Développement d'une chaîne de traitement pour estimer les vitesses d'écoulement des glaciers
• Calcul des changements d'épaisseurs à partir de données multi-capteurs (radar à pénétration de sol, lidar, image-stéréo, gravimétrie)
• Fusion de données, data-mining et analyse big data pour le calcul de changement de masse
• Assimilation de données dans un modèle d'écoulement glaciaire
• Rédaction d'articles dans des revues à comité de lecture, rapport d'activité
• Présentation dans des conférences internationales

Compétences

• Expert en télédétection liée à la cryosphère (interférométrie InSAR, corrélation d'images SAR ou optiques, gravimétrie, GPR, Lidar)
• Bonne connaissance des enjeux liés à la cryosphère en général, et des calottes polaires en particulier
• Expérience de données multi-capteurs satellitaires et aéroportées, des chaines traitement Ames Stereo Pipeline, Gamma Software, GeoSoft
• IDL/ENVI, Python, Fortran, Git
• QGIS
• Anglais courant niveau C1/C2

Contexte de travail

L'Institut des Géosciences de l'Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS/INSU, l'IRD, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP.
Il rassemble environ 240 personnes dont 145 membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs) et environ 95 doctorants, post-doctorants et personnels en contrat à durée déterminée. Le laboratoire accueille aussi chaque année plusieurs dizaines de stagiaires et visiteurs scientifiques. Le laboratoire est installé sur trois sites du Campus universitaire de Grenoble (sites Molière, OSUG-B, et Bergès).
L'IGE constitue l'un des principaux laboratoires de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG) qui est une structure fédérative de l'INSU.
Le/la chercheu.r.se effectuera sa mission au sein de l'équipe CryoDyn de l'IGE et sera placé.e sous la responsabilité de J. Mouginot.

Contraintes et risques

Sans.
La recherche se fera indifféremment en français ou anglais, néanmoins il est attendu que le candidat non-francophone s'efforce d'apprendre les bases du français afin de faciliter la communication et son intégration dans le laboratoire.

On en parle sur Twitter !