En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5001-VALLAN0-045 - Chercheur.e en modélisation numérique du comportement en déformation viscoplastique dans les roches et la glace (H/F)

Chercheur.e en modélisation numérique du comportement en déformation viscoplastique dans les roches et la glace (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5001-VALLAN0-045
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : jeudi 3 septembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 648 € et 3 768 € (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Chercheur.e en modélisation numérique du comportement en déformation viscoplastique dans les roches et la glace. Cadre du projet ERC RhEoVOLUTION porté par Andrea Tommasi (Géosciences Montpellier.

Activités

Le projet ERC Rheovolution, porté par Andrea Tommasi de Géosciences Montpellier, vise à proposer des outils novateurs pour modéliser la déformation et l'écoulement des roches (et de la glace) à différentes échelles, en intégrant hétérogénéités et anisotropie par une approche stochastique.

La personne recrutée dans le cadre de ce post-doctorat sera en charge de développer des nouveaux outils de modélisation numérique par éléments finis de la déformation du matériau glace, en utilisant en particulier les outils de la librairie C++ Rheolef. Ce travail se fera en collaboration avec les laboratoires ISTerre et LJK (site Grenoblois).
- Développer un code en éléments finis à l'aide de la librairie Rheolef pour représenter le comportement viscoplastique du matériau glace en prenant en compte les hétérogénéités de déformation et contrainte par une approche stochastique.
- Interagir avec les activités expérimentales effectuées dans le projet RhEoVOLUTION pour valider les modèles (et mieux analyser les résultats expérimentaux).
- Assurer l'interface avec les modèles à plus grande échelle en produisant des caractérisations des hétérogénéités de déformation et contrainte (fonctions de densité de probabilité et évolution de celles-ci) à partir des modèles aux éléments finis méso-échelle développés dans le cadre du post-doctorat.
- Participer activement aux échanges scientifiques au sein du projet RhEoVOLUTION.

Compétences

- Géosciences, mécanique des matériaux.
- Connaissances de la programmation numérique et les méthodes de calcul par éléments finis,
- Bonne connaissance des mécanismes de la plasticité dans les matériaux en général,
- Connaissance du langage Python pour le traitement des sorties de modèles
- Très bonne pratique de l'anglais
- Capacité de rédaction de rapports et d'articles scientifiques

Contexte de travail

L'Institut des Géosciences de l'Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS/INSU, l'IRD, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP.
Il rassemble environ 240 personnes dont 145 membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens) et environ 95 doctorants, post-doctorants et personnels en contrat à durée déterminée. Le laboratoire accueille aussi chaque année plusieurs dizaines de stagiaires et visiteurs scientifiques. Le laboratoire est installé sur trois sites du Campus universitaire de Grenoble à Saint Martin d'Hères (sites Molière, OSUG-B, et Bergès).
L'IGE constitue l'un des principaux laboratoires de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG) qui est une structure fédérative du CNRS/INSU.
La personne recrutée effectuera sa mission au sein de l'équipe CryoDyn de l'IGE et sera placé.e sous la responsabilité de Maurine Montagnat.

Contraintes et risques

Sans.
La recherche se fera indifféremment en français ou anglais, néanmoins il est attendu que le candidat non-francophone s'efforce d'apprendre les bases du français afin de faciliter la communication et son intégration dans le laboratoire.

On en parle sur Twitter !