En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR3685-PHIDIL-010 - Chercheur corrosion long terme (H/F)

Chercheur corrosion long terme (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 25 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur corrosion long terme (H/F)
Référence : UMR3685-PHIDIL-010
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : lundi 12 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 25 mars 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2992,93 et 3431,46 € brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés

Missions

Le LAPA - Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l’Altération, composante du NIMBE UMR3685) est compétent sur les études de comportement des matériaux altérés sur le très long terme (plusieurs siècles), notamment grâce à son expertise développée sur l’étude des analogues archéologiques et de manière plus large sur la corrosion à très long terme des métaux. Dans ce contexte thématique, le LAPA a mis au point et déploie des méthodologies d'études spécifiques de la corrosion basées sur la caractérisation analytique multi-échelles. Il est ainsi impliqué dans les études visant au développement des matériaux qui seront utilisés dans les concepts multi-barrières pour le stockage des déchets nucléaires vitrifiés et en particulier dans les études sur les matériaux métalliques ferreux altérés en contact de différents milieux. C’est dans ce cadre que se place cette offre de CDD.
En effet, l’usage d’un certain nombre de matériaux métalliques est envisagé pour le développement des concepts de stockages développés par l’Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs (Andra). Le comportement en corrosion des nuances d’aciers envisagées pour la réalisation de l’alvéole Haute Activité (HA) est un paramètre clef contribuant au dimensionnement des conteneurs de stockage et des chemisages HA. Il est donc important de tester le comportement des nuances d’acier envisagées au contact de différents matériaux du stockage (matériaux de remplissage, verre, argile,…). Dans ce but, un certain nombre d’expériences de corrosion ont été mises en place par l’Andra. Suite à ces essais il est nécessaire de caractériser finement la composition et la structure des systèmes de corrosion obtenus et ce, depuis l’échelle fonctionnelle jusqu’à l’échelle micrométrique, voire nanométrique. À ce stade, les méthodologies adaptées à l’analyse des systèmes de corrosion à très long terme mises au point par le LAPA entrent en jeu afin de cartographier la nature et l’organisation des produits de corrosion sur coupes transverses et en couplant les techniques analytiques (microscopies optique et électronique, microspectrométrieRaman, micro diffraction des rayons X et micro-XRF) et les approches statistiques et chimiométriques pour l’interprétation des résultats.

Activités

La personne recrutée sera chargée de mettre en place et de réaliser les caractérisations multi-échelles de ces systèmes en suivant les méthodologies du LAPA et de proposer des mécanismes de corrosion en lien avec les observations. Outre une bonne connaissance de la caractérisation des matériaux complexes, elle devra donc avoir une excellente maîtrise de la microscopie électronique à balayage et des analyses liées à cette technique, ainsi que de la spectrométrie Raman. La personne recrutée devra en outre posséder de bonnes bases dans d’autres techniques de caractérisation à l’échelle submicronique (ToF SIMS imagerie) et nanométrique sur préparation FIB telles que la microscopie électronique en transmission. Elle pourrait être également amenée à accompagner l’équipe lors d’expériences sur anneau synchrotron (notamment avec la technique STXM) ou par spectroscopies d’électrons. L’ensemble des résultats obtenus par ces techniques multi-échelles seront utilisés pour la compréhension des mécanismes de corrosion sur le très long terme. Une autonomie et un sens du travail en équipe ainsi qu’une bonne capacité rédactionnelle seront fortement appréciés.

Compétences

Corrosion et sciences des matériaux. Mécanismes de corrosion de long terme des alliages ferreux.
Pratique usuelle du MEB-FEG EDS et de la Spectrométrie Raman, DRX
La maitrise de techniques MET, synchrotron (STXM) ou de spectrométrie de masse (SIMS et ToF SIMS est un plus)
Autonomie et travail en équipe
Capacité à rédiger des rapports de synthèse

Contexte de travail

La personne embauchée évoluera dans une équipe interdisciplinaire de 20 personnes environ (le LAPA), basée sur le site du CEA Saclay. Elle pourra effectuer des missions en France où à l’étranger pour accéder aux lignes de lumière synchrotron adaptées et aux différentes plateformes analytiques auxquelles le LAPA à accès. Elle devra être à même de collaborer étroitement avec les personnels de l’ANDRA

Contraintes et risques

Nécessité d’exposer régulièrement les résultats obtenus dans des réunions de bilan et au travers de rapports rendus à échéances fixées.