En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR3685-MARMAY-001 - Chercheur post-doctoral en nanosciences pour l'énergie (H/F)

Chercheur post-doctoral en nanosciences pour l'énergie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR3685-MARMAY-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : vendredi 28 février 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2850 et 3030 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le poste de stage doctoral de 12 mois est ouvert à candidature H/F motivée par le domaine des nouvelles technologies pour l'énergie. Il concerne le développement d'électrocatalyseurs de la réduction de l'oxygène en milieu acide capables de remplacer le platine des piles à combustible à membrane échangeuses de protons. L'utilisation du platine dans ces systèmes constitue un frein à leur développement significatif à long terme. Dans ce contexte, le laboratoire poursuit des recherches sur la mise en œuvre de la pyrolyse par laser CO2 de précurseurs liquides dans le but de synthétiser des électrocatalyseurs de type Metal/Carbone/Azote. Les performances des matériaux synthétisés sont évaluées par des mesures électrochimiques selon des savoir-faire développés au laboratoire. Le but du projet est de maîtriser la formation de catalyseurs très performants dans le but in-fine de procéder à leur intégration dans des cellules élémentaires de piles. Des tests en pile seront conduits au CEA de Grenoble.

Activités

Le travail consiste à développer et améliorer les synthèses des catalyseurs en collaboration avec les chercheurs impliqués sur le sujet au sein du laboratoire. Ces synthèses sont conduites selon deux voies : une voie en une seule étape impliquant la mise en œuvre du procédé de pyrolyse laser et une voie en deux étapes consistant à synthétiser les catalyseurs par pyrolyse laser puis à réaliser un recuit sous ammoniac en four. C'est sur cette deuxième voie de synthèse que le rôle du candidat H/F recherché sera le plus axé. Le catalyseur final aura subi des étapes purifications telles que des lavages par des solvants organiques et des traitements en milieu acide. Le candidat H/F aura également ensuite à participer à la caractérisation des électrocatalyseurs synthétisés en réduction de l'oxygène. Cet aspect du travail comporte la réalisation d'électrodes poreuses, des mesures de voltampérométrie cyclique et la détermination de la sélectivité selon une méthode développée au laboratoire. Enfin, le catalyseur le plus performant obtenu devra in-fine être produit à l'échelle d'environ 5 g afin de permettre la réalisation de tests en pile à combustible.

Compétences

Le profil du candidat recherché doit de préférence comporter une expérience des mesures électrochimiques, une expérience dans le traitement et la mise en œuvre de matériaux sous forme de poudre, et plus généralement en chimie des matériaux. La connaissance des matériaux à base de carbone sera appréciée, de même que la mise en œuvre de caractérisations physico-chimiques de ce type de matériaux (mesure de surface spécifique, spectroscopie Raman…)

Contexte de travail

Les recherches sont menées au sein de l'UMR-3685 NIMBE implantée au CEA de Saclay dans le cadre d'un projet financé par le CEA. Un séjour au CEA de Grenoble en fin de contrat pourrait être envisagé.

On en parle sur Twitter !