En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Ingénieur(e) de recherche développement expérimentation et réglages spectromètres FEB251


Date Limite Candidature : mardi 25 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UAR3266-VIRLEF-048
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : mardi 4 octobre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 522 € et 2 702 € si expérience de 3 à 5 ans brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la candidat(e) sélectionné(e) prendra part à l'exploitation et l'activité en recherche et développement (R&D) pour la physique nucléaire expérimentale de la Division Physique (DPHY) autour des aires d'expériences du GANIL.

Activités

- Mise en place, les tests et le réglage en début d'expérience des instruments du GANIL comme les systèmes de détection et l'électronique associées
- Participation au réglage des spectromètres de faisceau de la physique (LISE, VAMOS, S3…) avec une prise de responsabilité allant croissante au fil du temps.
- Développement de nouvelles techniques expérimentales : prise en charge de projet de nouveaux détecteurs, participation aux R&D du laboratoire en détection ou électronique.

Compétences

Savoir-faire :
Connaissances approfondies de ce qu'est un faisceau d'ions : connaissances théoriques et techniques associées à la production et l'accélération.
Connaissances approfondies des techniques d'identification et de conduite de faisceaux dans les spectromètres utilisés en physique nucléaire. En particulier une connaissance en optique des lignes faisceaux est indispensable.
Maitrise des techniques de détection d'ions et notamment pour les détecteurs utilisés pour identifier/détecter les ions du faisceau
Connaissances des outils de calculs de référence (LISE++, SIMION ou équivalent serait un plus) et des méthodes d'analyse de données (C++, root)
Savoir-être :
Capacité à travailler en équipe
Capacité à travailler sur plusieurs dossiers simultanément
Savoir organiser son travail
Autonomie
Savoir interagir avec des équipes étrangères ; être à l'écoute des demandes des physiciens expérimentateurs.
Etre force de proposition pour maintenir et développer les performances des spectromètres utilisés dans les salles d'expérience.

Contexte de travail

Le « Grand Accélérateur National d'Ions Lourds » est une infrastructure nationale de recherche basée sur l'utilisation des faisceaux d'ions. Les champs de recherche portent sur la recherche fondamentale en physique nucléaire et l'astrophysique nucléaire, les matériaux sous irradiation et la nanostructuration, les collisions moléculaires et le milieu interstellaire, la radiobiologie et les techniques innovantes pour la dosimétrie et la thérapie de certains cancers.
Le GANIL (environ 270 personnes) est situé à Caen en Normandie. Le GANIL se situe sur le futur site EPOPEA parc de sciences et d'innovation de la communauté urbaine de Caen la Mer. Il est géré conjointement, au sein d'un Groupe d'Intérêt Économique (GIE), par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA/DRF) et par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS/IN2P3). En tant qu'infrastructure de recherche, le GANIL est au service d'une communauté scientifique nationale, européenne et internationale d'un millier d'utilisateurs.
L'ingénieur(e) travaillera dans le groupe DELTA (Détection Laser et Techniques d'Acquisition) composé de ~20 personnes (ingénieurs et techniciens) placées sous la responsabilité d'un Chef de Groupe. Ce groupe est intégré à la Division de la Physique où se situe également le groupe Activités de Recherche composé des physiciens. Au sein de la Division de la Physique, les agents du groupe DELTA ont pour mission l'accueil des expériences effectuées au GANIL portées par une communauté scientifique internationale. Ils mènent également un programme de R&D sur les techniques de détection, sur les techniques laser, sur les techniques d'acquisition des données produites dans les expériences et enfin sur la fabrication de cibles et couches minces.
La rémunération sera réévaluée en fonction de l'expérience professionnelle équivalente au niveau d'emploi requis pour le poste.
Avantages : 53 jours (32 CA et 21 JRTT), restaurant administratif, prise en charge employeur, comité d'entreprise.

Contraintes et risques

Le GANIL étant classé Installation Nucléaire de Base (INB), le poste est éligible à des contraintes particulières de travail liées à l'exposition potentielle aux rayonnements ionisants. Le/la candidate devra être habilité(e) à travailler en zone surveillée et contrôlée dans le respect de la réglementation et des procédures applicables en matière de sécurité et de sûreté nucléaire.
Le poste est soumis à la réalisation d'astreintes à domicile et de sujétions en dehors des heures ouvrables donnant lieu à des compensations en temps de repos ou en indemnisation.

On en parle sur Twitter !