En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UAR3266-CHRLAU-019 - Ingénieur chargé de l'exploitation/maintenance des systèmes de ventilation nucléaire (H/F)-347

Ingénieur chargé de l'exploitation/maintenance des systèmes de ventilation nucléaire (H/F)-347


Date Limite Candidature : mardi 23 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur chargé de l'exploitation/maintenance des systèmes de ventilation nucléaire (H/F)-347
Référence : UAR3266-CHRLAU-019
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : mardi 2 avril 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2500€ à 3400€ bruts mensuels selon expéreince professionnelle
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : Plus de 10 années
BAP : Patrimoine immobilier, Logistique, Restauration et Prévention
Emploi type : Chargé-e de la maintenance et de l'exploitation du patrimoine immobilier

Missions

Charger d'élaborer et de proposer la stratégie de maintenance et d'exploitation des systèmes de ventilation nucléaire, de détection de gaz, de CVC du laboratoire et d'en décliner les actions pluriannuelles.

Activités

• Piloter et/ou réaliser des diagnostics/expertises et élaborer des préconisations techniques
• Elaborer et proposer au Chef de groupe les budgets correspondants aux actions pluriannuelles à mettre en oeuvre.
• Piloter la réalisation les contrôles et essais périodiques (CEP) des équipements des systèmes de ventilation nucléaire en lien avec les structures de contrôle du laboratoire dans le respect du référentiel sûreté/sécurité du GANIL
• Piloter ou réaliser les études techniques préalables à la définition des programmes de travaux
• Piloter des contrats de Maîtrise d'œuvre
• Définir les modalités de contractualisation avec les prestataires extérieurs (entreprises de réalisation de travaux, maîtres d'œuvre) dans le respect du référentiel achat du GANIL
• Organiser et gérer la maintenance préventives et correctives des installations CVC dans le respect des règles de qualité.
• Participer aux projets du laboratoire comme expert et ou responsable de tâches lorsque des équipements sous sa responsabilité sont impactés.

Compétences

Connaissances :
• Techniques de l’ingénieur
• En ventilation nucléaire en sûreté : cet aspect sera renforcé compte-tenu du besoin requis de conpétence pointue par des formations spécifiques.
• Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Savoir-faire :
• Piloter un projet (maîtrise)
• Manager une équipe
• Gérer les interfaces avec les autres corps d'état
• Etablir spécifications techniques de besoin, rédiger des cahiers des charges
• Passer un marché et suivre son exécution en lien avec le service achat du laboratoire.
• Savoir rendre compte (maîtrise)
• Gérer un budget (maîtrise)
• Qualité rédactionnelle

Savoir-être :
• Esprit d’équipe, Rigueur, Méthodique
• Respect des règles et règlements
• Culture du service rendu

Contexte de travail

Le « Grand Accélérateur National d'Ions Lourds » est une infrastructure nationale de recherche basée sur l’utilisation des faisceaux d'ions. Les champs de recherche portent sur la recherche fondamentale en physique nucléaire et l’astrophysique nucléaire, les matériaux sous irradiation et la nanostructuration, les collisions moléculaires et le milieu interstellaire, la radiobiologie et les techniques innovantes pour la dosimétrie et la thérapie de certains cancers.
Le GANIL (environ 300 personnes) est situé à Caen en Normandie, sur le futur site EPOPEA parc de sciences et d’innovation de la communauté urbaine de Caen la Mer. Il est géré conjointement, au sein d’un Groupe d'Intérêt Économique (GIE), par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA/DRF) et par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS/IN2P3). En tant qu’infrastructure de recherche, le GANIL est au service d’une communauté scientifique nationale, européenne et internationale d’un millier d’utilisateurs.
La personne recrutée sera affectée dans le service technique qui œuvre en support transverse pour tout le laboratoire, qui réunit 22 personnes spécialisées dans leurs métiers et qui remplit de nombreuses missions :
L'entretien de l'ensemble des locaux du laboratoire ( superficie de 40 000 m²), l'entretien des extérieurs (voirie, espaces verts) du campus (d'une superficie de 32ha), la maintenance et la rénovation de toutes les servitudes nécessaires à la vie courante du laboratoire et au fonctionnement des accélérateurs et des salles d’expériences y compris les installations de ventilation nucléaire, de CVC et de réfrigération.
Les équipements du périmètre du recrutement sont les suivants :
- 2 centrales de réfrigérations (9 tours aéroréfrigérantes totalisant 28.5MW, circuits d'environ 600 m3, traitement d'eau)
- 2 centrales ventilations nucléaires (VN1 GANIL et VN2 SPIRAL2 : au total 22 000 m3/h)
- production d'air comprimé centralisée et sécheurs déportés
- 110 détecteurs d'anoxie et d'explosimétrie

La personne recrutée travaillera sous la responsabilité du chef de groupe mais aussi de manière plus autonome dans le cadre des projets sous la responsabilité fonctionnelle de chefs des projets ou le coordinateur des projets du laboratoire lorsque des responsabilités de tâches ou de projets lui seront confiées.
Dans le cadre de ses responsabilités, la personne sera amenée à côtoyer et à répondre directement dans le cadre de ses responsabilités au Chef d’installation (le responsable de la sureté du centre de recherche), l’ingénieur sécurité ou la Cellule Qualité Sureté ainsi qu’auprès de différents intervenants situés sur le site J. Horowitz (Université, Cyceron, Mairie de la Caen-La-Mer, etc.)
La personne recrutée par le CNRS bénéficiera de 53 jours de congés annuels (dont 21 JRTT en raison d’un cycle hebdomadaire de travail de 40 heures), d’une participation de l’employeur au coût de restauration sur place et de prestations proposées par le comité d’action sociale du CNRS.
La rémunération sera évaluée en fonction de l'expérience professionnelle.
Le contrat est renouvelable 1 an.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Le poste peut comporter des contraintes particulières de travail (sujétions, horaires décalés) donnant droit à des compensations en temps de repos.