En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre MOY1649-SONVEL-023 - Chargé(e) d'analyses financières H/F

Chargé(e) d'analyses financières H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : MOY1649-SONVEL-023
Lieu de travail : PARIS 16
Date de publication : vendredi 10 janvier 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2139 et 2720 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le ou la chargé(e) d'analyses financières procède au suivi financier des participations du CNRS dans des structures tierces. Dans le cadre de la « cellule des participations », il assure le suivi du risque financier et prépare des notes d'analyse à l'intention des représentants du CNRS dans les organes de gouvernance de ces participations.

Activités

Le chargé d'analyses financières instruit de manière détaillée les décisions soumises, en s'attachant particulièrement au montant et à la nature des engagements budgétaires et financiers pris par le CNRS.

Dans le cadre de ses missions il assure notamment :

-La production de notes d'analyse financière à destination des représentants du CNRS au sein des instances de gouvernance, dans le cadre d'une approche par les enjeux et les risques.
-La validation de l'aspect financier des dossiers de prise de participation dans de nouvelles structures externes, de renouvellement des participations en portefeuille, de création de structures et de signature de conventions impliquant des aspects financiers. De manière générale, il assure l'instruction de dossiers à caractères financiers en fonction des attentes spécifiques de la direction ou du Directoire du CNRS
-Un suivi transversal des différentes catégories de participations et la production d'analyses financières comparative, permettant de faire émerger des problématiques et des enjeux communs, afin d'éclairer les positions prises par le CNRS.
-La représentation de l'établissement, en tant que membre ou conseiller, dans les comités d'audit ou les comités administratifs et financiers, ou tout autre instance lorsque l'ordre du jour le requiert par l'examen de questions financières.

Compétences

- Maîtrise des concepts et des techniques d'analyse financière
- Connaissance générale des règles de la comptabilité et de la gestion financière publique
- Connaissance de l'anglais : savoir lire des documents techniques et pouvoir échanger par écrit sur leur contenu (niveau B2 minimum)
- Capacité à collecter, traiter et restituer des données de manière claire et synthétique
-Autonomie, réactivité, sens de l'organisation
-Capacité à travailler en équipe, à relayer l'information et à rendre compte
-Curiosité intellectuelle, appétence pour l'innovation et les problématique scientifiques
-Maîtrise de la suite Office et de Excel en particulier (une expérience en modélisation financière est un plus)

Contexte de travail

Le CNRS est un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST). Avec près de 33 000 collaborateurs, un budget de 3,3 milliards d'euros, une implantation sur l'ensemble du territoire national et international, il exerce son activité dans tous les champs de la connaissance, en s'appuyant sur plus de 1 100 unités de recherche. Le CNRS est actuellement présent dans une centaine de filiales et de participations.

Dans l'accomplissement des missions qui lui sont confiées, le CNRS est amené à créer des filiales, à prendre des participations dans des structures de droit privé (SA, SAS, sociétés civiles, …) ou encore à devenir membre d'organismes de coopération scientifique régis par le code de la Recherche. L'établissement doit disposer d'une vision consolidée de ces engagements scientifiques à plusieurs niveaux : institutionnel, financier et stratégique.
La cellule des participations réunit l'expertise de plusieurs directions fonctionnelles du CNRS, [en particulier la direction de la stratégie financière, de l'immobilier et de la modernisation (DSFIM), la direction des affaires juridiques (DAJ) et la direction des relations avec les entreprises (DRE)]. Elle instruit les décisions soumises aux organes délibérants des participations afin que les votes des représentants du CNRS s'inscrivent dans le respect des intérêts et de la politique générale de l'établissement.

La mission s'exerce sous l'autorité du chef du service d'appui financier à la science, au sein du pôle financier de la cellule des participations. L'équipe est composée de trois analystes financiers. Le poste à pourvoir correspond au remplacement d'un des trois analystes financiers.

Informations complémentaires

Durée du contrat : 1 an (possibilité de contrat renouvelable pour une durée totale de trois ans)
Formation souhaitée : Ecole de commerce ou M2 en gestion financière et comptable

On en parle sur Twitter !