En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre MOY1613-THILAU-006 - Chargé d'études et d'analyses administratives (H/F)

Chargé d'études et d'analyses administratives (H/F)


Date Limite Candidature : mardi 23 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chargé d'études et d'analyses administratives (H/F)
Référence : MOY1613-THILAU-006
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 16
Date de publication : mardi 2 avril 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 7 mois
Date d'embauche prévue : 15 mai 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 350 € à 2 634 € brut euros bruts mensuels (en fonction du nombre d’années d’expérience)
Niveau d'études souhaité : Niveau 6 - (Bac+3 ou 4)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
BAP : Gestion et Pilotage
Emploi type : Chargé-e de gestion administrative et d'aide au pilotage opérationnel

Missions

Au sein du Secrétariat général du Comité national (SGCN), le chargé d'étude conduit ou participe aux projets relevant des questions relatives à la vie des unités et à l’évaluation des chercheurs. Il participe à l'analyse et à la mise en place des processus métier et réalise les études et analyses demandées dans le cadre de la valorisation des travaux du Comité national de la Recherche scientifique. Il assure également la maîtrise d’ouvrage de l’application dédiée à la collecte, au stockage et à la restitution des données et documents relatifs aux chercheurs et aux structures du CNRS.

Activités

• Coordonner la campagne relative à l’évaluation des structures du CNRS.
• Collaborer à la préparation et au suivi des campagnes d’évaluation des chercheurs.
• Participer si besoin à d’autres campagnes, les concours chercheurs notamment
• Assurer la maîtrise d’ouvrage (MOA) d’une application ou une GED : rédaction des expressions de besoins, recettes, documentation, …
• Concevoir et rédiger un cahier des charges dans le cadre d’une MOA, en vue de l’évolution ou la création des outils du système d’information spécifique à l’activité des instances du comité national.
• Participation aux différentes MOA auxquelles le service est partie prenante.
• Collecter, analyser et contrôler la fiabilité des données quantitatives et qualitatives, notamment dans le cadre de conduite de projets.
• Construire et mettre en place des outils d'analyse ou de pilotage et de régulation : indicateurs, tableaux de bord, documents de procédure.
• Elaborer des documents statistiques relatifs à l’activité des instances du Comité national.
• Analyser et rédiger des mises à jour de procédures.
• Evaluer les risques et proposer à la direction des actions ou des solutions correctives à mettre en œuvre.
• Assurer une activité de conseil et de méthodologie auprès des membres du SGCN en participant et/ou prenant en charge la conduite de groupes de travail.

Compétences

Compétences et savoir-faire :
• Connaître les techniques de gestion de projets : structurer, planifier et suivre les différentes phases de déroulement.
• Savoir exploiter les systèmes d'information et maîtriser les principes fondamentaux des bases de données.
• Avoir des notions en statistique et une bonne aisance en informatique (Excel, Word, Access) ; la connaissance d’un langage de requête serait un élément apprécié.
• Savoir rendre-compte à sa hiérarchie et restituer les synthèses et les analyses réalisées.
• Savoir présenter des résultats à l’écrit et à l’oral.
• Avoir l’expérience d’une MOA attaché à un système d’information serait appréciée.
• Etre capable de proposer une démarche rationnelle dans un processus métier au regard des moyens disponibles.
• Savoir animer des groupes de travail, conduire une réunion et mener une négociation.

Savoir être :
• Capacité à travailler en équipe et à favoriser le dialogue dans un environnement professionnel aux multiples acteurs.
• Etre en mesure d’appréhender les enjeux et les priorités du service.
• Etre force de proposition en terme d’organisation du travail.
• Etre capable d’entrainer un collectif de travail, de fédérer les compétences et d’animer les échanges.
• Etre réactif, dynamique et volontaire.


Contexte de travail

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est un organisme public de recherche (Etablissement public à caractère scientifique et technologique) placé sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.
Le Centre national de la recherche scientifique est l’une des plus importantes institutions publiques au monde : 33 000 femmes et hommes (plus de 1 000 laboratoires et 200 métiers), en partenariat avec les universités et les grandes écoles, y font progresser les connaissances en explorant le vivant, la matière, l’Univers et le fonctionnement des sociétés humaines. Depuis plus de 80 ans, le CNRS développe des recherches pluri et interdisciplinaires sur tout le territoire national, en Europe et à l’international. Le lien étroit qu’il tisse ses missions de recherche et le transfert vers la société fait de lui également un acteur clé de l’innovation en France et dans le monde.

Placé auprès du CNRS, le Comité national de la Recherche scientifique est constitué d'instances de conseil et d'évaluation scientifiques, dont les travaux contribuent à l'élaboration de la politique scientifique de l'organisme, à l'analyse de la conjoncture des recherches dans toutes disciplines et de leurs perspectives, au recrutement et au suivi de la carrière des chercheurs CNRS et à plusieurs autres aspects de la vie des unités de recherche (environ 20.000 dossiers traités et 20 000 rapports/avis réalisés par an).
Les instances du Comité national sont composées du Conseil scientifique du CNRS, de 41 Sections disciplinaires, 6 Commissions interdisciplinaires et de 10 Conseils scientifiques d'institut, où siègent près de 1 200 experts nationaux et internationaux, principalement des scientifiques, chercheurs ou enseignants-chercheurs, mais aussi des ingénieurs et techniciens.

Représentants de la communauté scientifique française, ces membres exercent leur compétence en s'impliquant dans la mission fondamentale du CNRS : "identifier, effectuer ou faire effectuer, seul ou avec ses partenaires, toutes recherches présentant un intérêt pour l'avancement de la science ainsi que pour le progrès économique, social et culturel du pays".

L'appui aux travaux du Comité national est assuré par le Secrétariat général du Comité national, entité rattachée à la Direction Générale Déléguée à la Science du CNRS.

Le contexte du poste :
Le chargé d’études et d’analyse prend en charge le traitement qualitatif et quantitatif, de la production des instances notamment les rapports. La mission s’exerce dans un contexte qui nécessite une grande autonomie, ainsi que de la rigueur.
Il est placé sous la responsabilité de l’adjoint à la secrétaire général du Comité national, au sein du pôle « pilotage administratif et systèmes d’information ». Il est amené à travailler en lien avec les équipes de support juridique, administratif, technique et numérique du SGCN.
Une formation complète est assurée en interne, compte tenu des spécificités du poste. Des formations complémentaires sont assurées dans le cadre de l'offre de formation du CNRS et du réseau de juristes de l'établissement.
La mission s'exerce principalement au siège du CNRS, 3, rue Michel-Ange – 75016 Paris. L'activité est compatible avec le télétravail à raison d'un ou deux jours par semaine (dans le cadre des lignes directrices fixées par la direction du SGCN). Des facilités, tels qu'un restaurant administratif, des offres via le comité d'entreprise et une salle de sport sont mises à la disposition des personnels.

https://www.cnrs.fr/comitenational/accueil.html