En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre MOY1609-SONVEL-011 - Chargé(e) de développement des affaires de la filière industries de l'électronique (H/F)

Chargé(e) de développement des affaires de la filière industries de l'électronique (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : MOY1609-SONVEL-011
Lieu de travail : PARIS 16
Date de publication : vendredi 27 septembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 12 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 663 à 2847 euros bruts mensuels (en fonction du nombre d'années d'expérience)
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 5 à 10 années

Missions

Le/la chargé(e) de développement des affaires, au sein de la Direction des Relations avec les Entreprises (DRE), est en charge, sous l'autorité du Responsable du Pôle Développement des Affaires de développer et animer les relations entre le CNRS et les entreprises de la filière « industries de l'électronique », telle que définie par le Conseil National de l'Industrie.
Il/elle est le point de contact privilégié pour les entreprises et grands comptes de cette filière. Il/elle est guidé(e) par des objectifs de qualité du partenariat (renforcement en cas d'un partenaire existant, apport d'un nouveau partenaire industriel, niveau scientifique de la collaboration) et plus globalement, de volume de contrats et de chiffre d'affaires pour la filière « industries de l'électronique ».

Activités

En liaison étroite avec les représentants des 10 Instituts du CNRS et en cohérence avec l'offre scientifique du CNRS en électronique, le/la chargé(e) de développement des affaires de la filière industries de l'électronique assure les fonctions suivantes :

1. Prospection
Le/la chargé(e) de développement des affaires définit son plan de prospection pour développer et animer le portefeuille de prospects et de clients.
Il/elle représente l'offre globale du CNRS (accord-cadre, recherche bilatérale, formation continue, transfert technologique et également accès aux doctorants formés dans les laboratoires) et identifie les besoins des entreprises de la filière, les qualifie et sait comment les connecter avec les laboratoires susceptibles d'y répondre.

2. Offre scientifique
En relation étroite avec la responsable « Filières Industrielles stratégiques » le/la chargé(e) de développement des affaires, met en forme l'offre du CNRS en électronique, la valorise auprès des entreprises de la filière et négocie des collaborations autour de programmes scientifiques d'ampleur.
Il est attentif aux besoins des entreprises en matière de recherche et développement.

3. Participation à la définition de feuilles de route communes entre le CNRS et la filière « industries de l'électronique ».

4. Identification, mise en place et suivi d'accords de partenariat avec les entreprises:

4.1 collaborations bilatérales : à la demande d'un Institut du CNRS ou d'une entreprise
En relation avec les services de partenariat et valorisation du CNRS des délégations régionales, le/la chargé(e) de développement des affaires met en place et fait le suivi des contrats de collaboration. Il/elle s'assure que les résultats (brevet, logiciel, etc.) sont identifiés et que les déclarations d'invention sont rédigées. Il/elle s'assure que les obligations contractuelles pesant sur le laboratoire sont respectées.

4.2 Accords-cadres
Le/la chargé(e) de développement des affaires peut être amené(e) à proposer à certaines entreprises de contractualiser un accord-cadre. Il/elle est alors en charge d'en négocier les termes.
Pour chacun des accords existants avec des entreprises de la filière, le/la chargé(e) de développement des affaires prépare les comités de suivi de l'accord-cadre qui se réunissent au moins une fois par an. Cela consiste en :
- la consolidation des résultats, de leurs applications pratiques et de leur exploitation,
- l'établissement d'un bilan quantitatif et qualitatif du partenariat,
- la consolidation des nouveaux enjeux scientifiques afin de préparer avec les Instituts concernés de nouvelles propositions d'orientation scientifique.

Compétences

Solide formation scientifique
Larges connaissances en électronique et microélectronique
Bonne connaissance des entreprises de la filière et de l'organisation de chaque grand compte.
Bases des techniques de Marketing
Gestion de projet
Sens de l'innovation
Capacité d'écoute et de conviction
Sens du travail en équipe
Bonne connaissance de l'anglais – niveau B2 (CECRL)

Contexte de travail

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est un organisme public de recherche placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Il produit du savoir et le met au service de la société. En forte interaction avec le monde socio-économique, le CNRS dispose de près de 150 structures de recherche public/privé (openlab, laboratoires communs, …). Il a signé une vingtaine d'accords-cadres avec de grands groupes industriels. Avec plus de 5800 familles de brevets et 1500 licences actives, le CNRS assure la protection des résultats issus de ses laboratoires, notamment au travers de ses filiales, CNRS Innovation et les Sociétés d'Accélération du Transfert de Technologies.

Au sein de la Direction générale déléguée à l'innovation (DGDI), la Direction des relations avec les entreprises (DRE) a pour mission de piloter et développer les relations entre les laboratoires du CNRS et les entreprises.

A ce titre, la DRE est notamment chargée de :

• Elaborer, en liaison avec les Instituts de l'établissement, une offre de partenariat à destination des entreprises, petites ou grandes, et/ou des filières industrielles les réunissant, capitalisant sur les savoirs et stratégies scientifiques des laboratoires du CNRS ;
• Qualifier et valider les besoins de mise en relation d'industriels avec des laboratoires académiques
• Négocier – et, le cas échéant, suivre la mise en œuvre - d'accords avec les grands comptes partenaires du CNRS;
• Animer et développer dans la durée les relations établies avec ces entreprises.


Dans le cadre de l'exercice de ses missions, la DRE coopère étroitement avec (i) les services de partenariat et valorisation du CNRS déployés en délégation régionale, (ii) les chargés de mission valorisation des instituts thématiques du CNRS, (iii) CNRS-Innovation, filiale de valorisation du CNRS, qui assure une partie de la gestion du portefeuille de propriété intellectuelle du CNRS et de la valorisation des inventions y étant associées.

On en parle sur Twitter !