En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre FR636-EVEMAG-098 - Post-doc (H/F) Caractérisation des sources des aérosols submicroniques en Ile de France et dans les zones urbaines contrastées Européennes

Post-doc (H/F) Caractérisation des sources des aérosols submicroniques en Ile de France et dans les zones urbaines contrastées Européennes

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 13 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : FR636-EVEMAG-098
Lieu de travail : GUYANCOURT
Date de publication : mardi 22 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 14 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2889,51 € à 3 321,55 € brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La personne sélectionnée aura pour mission principale de réaliser des études de sources des particules carbonées submicroniques mesurées par Aerosol Chemical Speciation Monitor (ACSM) et Aethalomètre, afin d'améliorer la connaissance des origines de l'Aérosol Organique (AO, dont fraction secondaire : AOS) en région parisienne. Elle accompagnera également la réalisation de ce type d'étude sur d'autres sites urbains en Europe.

Activités

Mise en œuvre d'outils statistiques de type modèle source-récepteur, e.g., Positive Matrix Factorization (PMF), sur différents jeux de données résultant principalement de mesures automatiques en air ambiant. Le ou la candidate s'attachera également à intégrer, voire à coordonner, un groupe de travail européen permettant l'évaluation de la performance d'un outil de source apportionment en temps quasi-réel sur différents sites pilotes européens (Barcelone, Marseille, Plaine du Pô, Zurich, Bucarest, Helsinki, …).

Compétences

La personne retenue sera titulaire d'une thèse de doctorat en chimie atmosphérique, avec une expérience démontrée des instruments ACSM et Aethalomètre.
Une expérience d'utilisation du logiciel SoFi (Pro), développé par Datalystica, sera particulièrement appréciée.
Une maitrise d'un langage de traitement de données (R, IGOR) est souhaitée. Elle devra maitriser l'anglais oral et écrit.

Contexte de travail

Ce travail de post-doctorat s'inscrit dans le cadre du projet Européen H2020 « Green Deal » RI-Urbans (https://riurbans.eu/), visant notamment à développer la mise en œuvre de services de l'Infrastructure de Recherche sur les Aérosols, les nuages et les espèces gazeuses réactives (ACTRIS).
L'équipe Chimie Atmosphérique Expérimentale (CAE) du LSCE étudie les composés réactifs gazeux et particulaires en caractérisant leurs sources, transformations et impact sur la chimie atmosphérique et le climat. Pour cela, l'équipe met en œuvre des mesures de ces composés à la fois à long-terme à la station péri-urbaine SIRTA-LSCE et aussi lors de campagnes de mesures dans des environnements variés

On en parle sur Twitter !