En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre FR636-EVEMAG-021 - Expert(e) en gestion et analyse de données (H/F)

Expert(e) en gestion et analyse de données (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FR636-EVEMAG-021
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 19 mars 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2471 € brut, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur(e) de recherche sera en charge de la correction de biais de données issues de modélisation régionale et du calcul d'indices dérivés de ces corrections de biais.

Activités

Les services climatiques sont une branche en plein essor à l'Institut Pierre Simon Laplace. L'IPSL répond à des demandes d'acteurs externes entre terme d'accès et d'expertise de données issues des simulations climatiques. L'industrie européenne et les décideurs publics utilisent de plus en plus de données issues de simulation régionales débiaisés et des indicateurs variés issus de ces simulations (capacité de charge solaire ou éolienne, équilibre offre-demande, etc.). L'IPSL participe depuis plusieurs années à des projets européens (Copernicus Climate Change service) qui valorisent ce type de données.
L'ingénieur(e) aura la charge des processus de correction de biais et de la production d'indicateurs clés au sein de l'équipe ESPRI-MOD de l'IPSL. Il aura pour objectif de développer un service pré-opérationnel pour automatiser et faciliter :
1.L'application des méthodes de correction de biais aux simulations régionales,
2.Le calcul d'indicateurs sectoriels caractérisant la sensibilité des secteurs sensibles (énergie, agriculture, etc.) aux aléas climatiques

Ce service devra répondre aux besoins récurrents des acteurs externes. L'ingénieur(e) devra également formaliser le plan de gestion des données produites (Data Management Plans, DMP) et une large partie de son implémentation. Le DMP s'appuie sur le cycle de vie des données scientifiques et décrit les choix réalisés en termes de normes de métadonnées, de formats des bases de données, méthodes et sécurité d'accès, durées d'archivage, ainsi que les coûts associés à la gestion des données. L'ingénieur(e) évoluera au sein d'une équipe dotée d'un périmètre technologique varié et en charge d'applications critiques pour la gestion des masses de données produites par le pôle de modélisation de l'IPSL.

Pour remplir sa mission l'ingénieur(e) :
-Comprends et formalise les besoins des partenaires relatifs aux données scientifiques.
-Pilote des projets techniques qui concourent par des méthodes de calcul à la résolution d'une problématique scientifique dans ses dimensions techniques, humaines et administratives
-Définie, développe et documente les solutions techniques appropriées en garantissant l'ensemble des processus de développements sur le périmètre traité.
-Participe aux déploiements des évolutions majeures et contribue à des formations quant à leur utilisation.
-Effectue l'analyse en utilisant les méthodes et règles d'ingénierie de l'équipe ESPRI-MOD.
-Apporte auprès des partenaires une expertise dans l'utilisation des méthodes mathématiques/statistiques et des techniques informatiques
-Oriente le choix sur les méthodes et les outils pertinents en fonction du problème posé et de l'architecture des machines de calcul ciblées
-Conçoit des méthodes pour la modélisation, le calcul et la visualisation des résultats
-Évalue la qualité́ des codes, la qualité́ des résultats et de leur interprétation
-Participe à des projets de recherche au plan national et international et aux publications associées
-Assure la gestion du cycle de vie des données du calcul, leur organisation et le suivi de leur exploitation jusqu'à leur visualisation

Compétences

-Diplômé(e) bac +5 d'une école d'ingénieur ou équivalent universitaire avec une composante sciences de l'environnement ou informatique ; ou aux titulaires d'un doctorat en sciences de l'environnement souhaitant mettre en avant leurs compétences et leur expérience en analyse ou en gestion de données scientifiques complexes et volumineuses
-Maîtrise de l'anglais
-Expertise technique acquise au cours d'une première expérience d'au moins 2 ans en développement (Python, NetCDF, WPS, OGC, Linux...) idéalement dans un domaine lié aux sciences de l'environnement.
-Aptitude à communiquer
-Capacités d'initiative et d'adaptation sont des atouts.

Connaissances
-Mathématiques statistiques
-Algorithmique
-Outils de calcul scientifique
-Modélisation et simulation numérique
-Architectures techniques, outils, progiciels
-Langages de programmation (Fortran, Python, Shell)
-Méthodologie de conduite de projet
-Langue anglaise : B2 à C1 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Compétences opérationnelles
-Apporter des réponses à des besoins spécifiques
-Mettre au point ou adapter des techniques nouvelles
-Programmer dans différents environnements informatiques
-Mettre en œuvre une démarche qualité́
-Rédiger des documents
-Accompagner et conseiller
-Communiquer et faire preuve de pédagogie
-Assurer une veille

Contexte de travail

Le Pôle de Modélisation du Climat de l'Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) rassemble des équipes de modélisation du CNRS, du CEA et des universités venant de disciplines diverses : météorologie, océanographie, étude des surfaces continentales, bio-géochimie, etc.

Son objectif est l'étude de la variabilité naturelle et anthropique du système climatique dans ses dimensions physique, chimique ou/et biochimique. L'IPSL développe également l'étude des impacts du changement climatique, et l'utilisation des projections climatiques pour l'adaptation au changement climatique en lien avec l'industrie et les décideurs politiques. L'IPSL est un des centres majeurs en modélisation du climat dans le monde contribuant aux travaux du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).

Pour y parvenir l'IPSL s'appuie entre autres sur environ 50 Ingénieurs et Informaticiens. Avec de nombreuses collaborations en France ou à l'international, une diversité des technologies, l'envergure et la variété des projets traités, ils préparent l'avenir de la modélisation du climat.
L'ingénieur travaillera au sein de l'équipe en charge des données de simulations climatiques, localisée à Sorbonne Université à Paris (Jussieu), en lien avec et sous la responsabilité du chef de service ESPRI-MOD de l'IPSL.

On en parle sur Twitter !