En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre FR550-MAGTOR-013 - Post-doctorat "Methylation de la machinerie traductionnelle" (H/F)

Post-doctorat "Methylation de la machinerie traductionnelle" (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : samedi 15 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : FR550-MAGTOR-013
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mercredi 14 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 3106 euros brut mensuel selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La synthèse d'une protéine est un processus précis et très contrôlé afin d'offrir aux cellules une croissance optimale et une adaptation aux conditions de vie. Des modifications post-transcriptionnelles et post-traductionnelles sont fréquemment observées sur le ribosome (protéines, ARN ribosomique), ARNs de transfert et facteurs de traduction. Ces modifications jouent un rôle important dans la régulation, la précision et l'efficacité de la traduction mais également dans la biogénèse du ribosome avec des conséquences connues sur le cycle cellulaire.
La méthylation est une des modifications les plus fréquentes des ARN et des protéines. Chez la levure et l'homme, il est remarquable que les deux tiers des methyltransférases (MTases) connues aient pour cible la machinerie traductionnelle. Les effets de la méthylation sur la traduction sont parfaitement illustrés par la protéine de levure Trm112. Cette protéine est assez unique car c'est une plateforme d'activation de quatre MTases modifiant l'ARNr 18S (Bud23), les ARNt (Trm9 et Trm11), et le facteur de terminaison de la traduction eRF1 (Mtq2). Trm112 qui intervient donc à la fois dans la biogenèse et dans la fonction du ribosome pourrait réguler ces deux processus. Ces complexes Trm112-MTases sont largement conservés chez les archées et chez l'homme avec un rôle dans le développement du cancer, des maladies neurodégénératives et des infections virales. De nouveaux partenaires MTases ont été récemment identifiés chez les eucaryotes et archées.
Nous avons démontré le rôle de Trm112 dans la biogénèse des deux sous-unités du ribosome via son interaction avec Bud23 et Mtq2 dans l'organisme modèle Saccharomyces cerevisiae. Il reste à éclaircir les mécanismes moléculaires impliqués. Ce projet post-doctoral vise également à comprendre la régulation et la dynamique du réseau Trm112-MTases pendant le cycle cellulaire et en réponse à différents stimuli.
Il est anticipé que mener de front ces deux sujets augmentera la visibilité scientifique du candidat par la publication de manuscrits de qualité.
Nous utiliserons des approches complémentaires telles que la génétique de la levure, la biologie moléculaire, des études physiologiques, de la biochimie et des expériences d'immunoprécipitation suivies d'analyses en spectrométrie de masse. Si de nouveaux complexes sont identifiés, des études structurales pourraient également être envisagées.

Publications:
Lacoux, C., Wacheul, L., Saraf, K., Pythoud, N., Huvelle, E., Figaro, S., Graille, M., Carapito, S., Lafontaine, D.L.J & Heurgué-Hamard, V (2020) The catalytic activity of the translation termination factor methyltransferase Mtq2-Trm112 complex is required for large ribosomal subunit biogenesis. Nucleic Acids Res. 48, 12310-12325.
doi: 10.1093/nar/gkaa972
Létoquart, J..,Huvelle, E.., Wacheul, L.., Bourgeois, G., Zorbas, C., Graille, M., Heurgué-Hamard, V & Lafontaine D.L.J. (2014) Structural and functional studies of Bud23-Trm112 reveal 18S rRNA N7-G1575 methylation occurs on late 40S precursor ribosomes. Proc. Natl. Acad. Sci. 111, E5518-E5526
Figaro, S., Wacheul, L., Schillewaert, S., Graille, M., Huvelle, E., Mongeard, R., Zorbas, C., Lafontaine, D#., Heurgué-Hamard, V# (2012) Trm112 is required for Bud23-mediated methylation of the 18S rRNA at position G1575. Mol Cell Biol, 32, 2254-2267
Liger D, Mora L, Lazar N, Figaro S, Henri J, Scrima N, Buckingham RH, van Tilbeurgh H, Heurgué-Hamard V, Graille M. (2011) Mechanism of activation of methyltransferases involved in translation by the Trm112 « hub » protein. Nucleic Acids Res. 39, 6249-59.
Figaro, S., Scrima, N., Buckingham, R.H & Heurgué-Hamard, V. (2008) HemK2 protein, encoded on human chromosome 21, methylates translation termination factor eRF1. FEBS letters, 582, 2352-2356.

Activités

- Biochimie (purification de protéines, ARNs et analyse, analyse de polysomes, western blot, immunoprécipitations)
- Analyses protéomiques
- Mesure d'activités enzymatiques
- Biologie Moléculaire (clonages, mutagénèse sur plasmide, préparation acides nucléiques PCR)

Compétences

Savoirs/connaissances
- Connaissances des mécanismes de traduction de l'ARNm, de biogénèse du ribosome et de méthylation des protéines/ARN
- Connaissances des mécanismes de la régulation de l'expression des gènes chez la levure
- Bonnes connaissances en biologie moléculaire (clonage, mutagénèse, etc.)
- Des connaissances en génétique de la levure seraient appréciées
- Expert dans l'identification de complexes protéiques
- des connaissances en protéomique seraient un plus
- connaissances en biochimie (purification de protéines, enzymologie, etc.)
- Anglais scientifique courant
- Communication scientifique (présentation, rédaction d'articles)

Savoir-faire
- Travailler avec les ARN et les protéines
- Réaliser et analyser des études protéomiques
- planifier et mettre en place une étude scientifique
- Organiser son travail au quotidien et savoir interpréter ses résultats
- Bien tenir régulièrement son cahier de laboratoire, savoir présenter ses résultats

Savoir-être
- Sympathique, optimiste
- Savoir travailler en équipe
- Motivé, patient, curieux, bon esprit de synthèse
- Organisé, consciencieux, honnête
- Esprit critique sur les résultats

Compétences managériales
- Co-encadrement d'étudiant en master possible

Contexte de travail

Le travail sera réalisé à l'Institut de Biologie Physico-Chimique (IBPC), un institut multidisciplinaire du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) situé dans le quartier Latin au centre de Paris. Les expériences seront réalisées dans l'Unité CNRS UMR 8261 « Expression Génétique Microbienne » dirigée par Ciaran Condon. Tout le matériel nécessaire se trouve déjà dans le laboratoire ou dans un rayon très proche.

Contraintes et risques

- Il est possible que ce projet de recherche implique l'utilisation de radio isotopes.
- Il faut être en conformité avec la règle de mobilité qui stipule que vous n'avez pas résidé ou exercé votre activité principale (travail ou études) en France pendant plus de 12 mois au cours des trois années précédant la date du recrutement.

Informations complémentaires

Le dossier de candidature est à rédiger en anglais et à déposer sur le site https://emploi.cnrs.fr/. Il doit comporter un CV détaillé, un minimum de deux lettres de référence, une lettre de motivation décrivant vos objectifs de carrière à court et long terme, ainsi qu'une déclaration signée spécifiant que vous êtes en conformité avec la règle de mobilité qui stipule que vous n'avez pas résidé ou exercé votre activité principale (travail ou études) en France pendant plus de 12 mois au cours des trois années précédant la date du recrutement. Le dossier complet doit aussi être envoyé à Bruno MIROUX & Magdalena TORTYNA, respectivement directeur et manager du projet à l'adresse mail DYNAMOcofund@ibpc.fr. Voir détails sur le site http://labexdynamo.ibpc.fr/fp-dynamo-paris/

Evaluation
Le poste est conçu comme une première étape dans une carrière de chercheur, et l'évaluation des candidats sera principalement basée sur leurs qualifications en recherche et leurs compétences pouvant compléter et renforcer la recherche en cours au sein des institutions partenaires.

Étape 1. Les candidatures de chaque candidat éligible seront évaluées par des experts internationaux indépendants au sein du thème de recherche concerné. Les candidats éligibles seront évalués en fonction de leur mérite, de leur motivation pour le programme, de leur excellence académique et de leurs qualifications personnelles telles que leur aptitude à collaborer et communiquer.

Étape 2. Un maximum de trois candidats sera retenu pour un entretien vidéo avec les experts indépendants pour chaque poste ouvert. Après l'entretien, les candidats de la liste restreinte seront invités à une conférence à distance avec le directeur de projet et un membre du conseil d'administration de DYNAMO pour définir le périmètre général du projet, de la formation et de l'environnement de recherche. Les candidats devront rédiger une proposition de projet de 3 pages, apportant leurs propres idées originales, et disposeront de 2 semaines pour la soumettre.

Étape 3. Chaque proposition de projet sera évaluée par l'un des experts indépendants et le membre du conseil d'administration de DYNAMO qui aura évalué le candidat lors des étapes précédentes. La sélection finale sera faite sur la base des notes obtenues aux étapes 1, 2 et 3. La note minimale doit être supérieure à 20/40. Le meilleur candidat se verra offrir le poste de postdoctorant avec une date de début à partir du 1er janvier 2023.

Le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) est un employeur souscrivant au principe de l'égalité d'accès à l'emploi. Par ailleurs, FP-DYNAMO-PARIS s'engage à promouvoir le rôle des femmes dans la science et ainsi encourage explicitement celles-ci à se porter candidates.

On en parle sur Twitter !