En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat en biologie / Biochimie de l'ARN (F/H) (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 11 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR4301-LAELEG-011
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : mardi 20 septembre 2022
Nom du responsable scientifique : Marc Boudvillain
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Dans le cadre d'un projet collaboratif soutenu par l'ANR, l'étudiant(e) recruté(e) mettra en œuvre des approches de biologie/biochimie de l'ARN pour identifier et caractériser, à l'échelle génomique, les cibles du facteur Rho de terminaison de la transcription chez Mycobacterium tuberculosis (Mtb). Un volet complémentaire du travail consistera à étudier par RMN le rôle d'un domaine intrinsèquement désordonné de Mtb Rho dans la reconnaissance spécifique de ces cibles.
La terminaison de la transcription Rho-dépendante est un mécanisme spécifiquement bactérien, ce qui en fait une cible thérapeutique particulièrement intéressante. Rho est essentiel chez Mtb où il est susceptible de moduler l'expression de très nombreux gènes. L'identification exhaustive de ces cibles et une meilleure compréhension des mécanismes de terminaison Rho-dépendante chez Mtb sont des étapes importantes pour le développement de nouveaux antibiotiques spécifiques.
Une grande partie du travail consistera à exploiter une nouvelle approche de biochimie combinatoire, Helicase-SELEX, qui a été développée spécifiquement au laboratoire pour étudier les enzymes à activité « hélicase » telles que Rho

Contexte de travail

La thèse sera effectuée au sein de l'équipe « Aspects Moléculaires du Vivant » (groupe « Remodelage de l'ARN ») du Centre de Biophysique Moléculaire (CBM). Le CBM est un laboratoire interdisciplinaire du CNRS qui développe des recherches à l'interface entre biologie, chimie et physique. Le CBM est situé sur le campus du CNRS d'Orléans, à proximité de l'université d'Orléans.

Contraintes et risques

- Manipulation d'enzymes et d'échantillons ARN fragiles et/ou radio-marqués au phosphore 32 nécessitant une grande minutie et le respect strict des règles d'hygiène et de sécurité.
- Projet multidisciplinaire requérant de bonnes capacités d'adaptation technique et scientifique.
- Déplacements ponctuels sur la plateforme RMN à haut-champs de Gif-sur-Yvette (Paris Sud).

On en parle sur Twitter !