En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse - Modélisation numérique de la plasticité mésoscopique des cristaux par l'élasticité non linéaire invariante GL(3, Z) (H/F) - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 5 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3407-OGUSAL-006
Lieu de travail : VILLETANEUSE
Date de publication : mercredi 24 août 2022
Nom du responsable scientifique : Oguz Umut Salman
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le présent projet de thèse est non seulement de nature théorique mais aussi de nature computationnelle à grande échelle. L'objectif de la thèse est d'étudier le modèle 3D du type Landau en grande déformation, déjà développé en 2D. Le cadre numérique est l'élasticité non linéaire avec invariance GL(3,Z). Le principal défi est de développer des algorithmes robustes pour nos problèmes spécifiques de minimisation non convexe avec un très grand nombre de degrés de liberté. Les techniques de parallélisation seront mises en œuvre dans un code C++ maison. Les résultats numériques seront comparés aux calculs classiques de plasticité cristalline ou aux prédictions analytiques. Enfin, le code 3D sera utilisé pour l'étude de différents problèmes de plasticité cristalline mésoscopique, tels que la nucléation de dislocations dans des cristaux pures, la déformation de nanopiliers, la nanoindentation, etc.

Contexte de travail

LSPM, Université Sorbonne Paris Nord à Villetaneuse, Ph.D. Encadrants: Ioan R. Ionescu and Oguz Umut Salman

Contraintes et risques

pas de contraintes

On en parle sur Twitter !