En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

CDD Doctorant (H/F) Etude du bruit aéroacoustique émis par l'interaction sillage-profil d'aile et application au bruit des avions

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 11 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3346-NADMAA-046
Lieu de travail : POITIERS
Date de publication : mercredi 21 juillet 2021
Nom du responsable scientifique : Florent MARGNAT - Vincent VALLEAU - Peter JORDAN
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le CNRS, au sein de l'Institut Pprime, sur le site du Futuroscope, dans la cadre d'un projet de recherche en collaboration avec le Laboratoire DYNFLUID et la Direction Générale de l'Aviation Civile, recrute un(e) Doctorant(e) qui réalisera une thèse sur l'étude du bruit aéroacoustique émis par l'interaction sillage-profil d'aile et application au bruit des avions.

Pour respecter des normes sur le bruit de plus en plus sévères, des outils de prévision sont nécessaires dès la phase de conception des avions. D'importantes sources de bruit sont associées au train d'atterrissage et au dispositif hypersustentateur. L'interaction entre le sillage du train d'atterrissage et les volets déployés est un phénomène aéroacoustique d'importance, mais qui a été peu étudiée et est toujours mal compris.

L'objectif de ce doctorat est de développer des modèles simplifiés pour décrire cette interaction. Des expériences seront réalisées dans la soufflerie anéchoïque de l'Institut PRIME. Les expériences seront utilisées pour guider le développement d'une stratégie de modélisation qui combine l'analyse de stabilité linéaire de l'écoulement moyen et une analogie aéroacoustique.

Une configuration simplifiée sera considérée, associant un obstacle en amont (une représentation simplifiée du support du train d'atterrissage) et un profil d'aile en aval. Le sillage de l'obstacle amont sera modélisé par l'analyse linéaire de l'écoulement moyen (stabilité globale/resolvent).
Des mesures par PIV seront utilisées :
- pour fournir l'écoulement moyen pour le modèle linéaire ;
- pour identifier (en utilisant la technique de Proper Orthogonal Decomposition spectrale) les modes dominants de l'écoulement en jeu dans l'interaction sillage/aile ;
- pour fournir l'amplitude des modes de l'écoulement pour le modèle linéaire.
Un modèle aéroacoustique de l'interaction sillage / aile reposera sur une analogie acoustique, où le champ source est prescrit par les modes calibrés de l'analyse linéaire de l'écoulement moyen. Des mesures seront réalisées en parallèle avec une antenne de microphones ; ces mesures serviront à la fois à valider le modèle, et à ajuster les paramètres du modèle si besoin.

Contexte de travail

L'UPR 3346 « Institut Pprime » créée au 1er janvier 2010 dépend de l'INSIS au CNRS en tant qu'opérateur ; l'INP est institut secondaire. Une convention spécifique reconnaît les trois établissements, CNRS (tutelle), Université de Poitiers et ISAE-ENSMA (partenaires). Les effectifs sont autour de 600 : 200 EC, 40 chercheurs, 100 ITA/IATOS, 180 doctorants et 40 CDD.
Le travail de recherche sera effectué au sein du département D2-FTC, Fluides, Thermique et Combustion, ce qui correspond à un continuum allant de la mécanique des fluides, inertes, anisothermes, réactifs, aux effets liés à des propriétés physiques complémentaires de la thermique, combustion et détonique.

Contraintes et risques

Des déplacement de courte durée en France et à l'étranger sont à prévoir.

Informations complémentaires

Les candidats devront postuler le 17/08/2021 au plus tard.

On en parle sur Twitter !