En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

these financée-Conception et application de photocatalyseurs chiraux - H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 15 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2301-LUCNEU-003
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : mardi 3 novembre 2020
Nom du responsable scientifique : Dr Geraldine Masson/Dr Luc Neuville
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 mai 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

PhotoReAct (https://cordis.europa.eu/project/id/956324/fr) est un réseau de formation innovant (Innovative Training Network -ITN: http://ec.europa.eu/research/mariecurieactions/actions/research-networks_en) européen constitué de 14 organisations alliant l'industrie et le monde universitaire, Centré sur l'utilisation de l'énergie de la lumière visible pour induire des transformations chimiques et offrant ainsi un mode d'activation verte des molécules organiques, le réseau entend fournir des opportunités pour surmonter les limitations actuelles vers l'applicabilité et la mise à échelle de transformations photochimiques. Pour cela, le réseau s'impliquera dans la conception rationnelle de nouveaux photocatalyseurs, au développement de nouvelles méthodologies photocatalytiques, à une technologie de réacteur améliorée et à la mise en œuvre industrielle directe de transformations photocatalytiques.
Dans ce contexte et en tant que membre du réseau financé par l'UE PhotoReAct (projet n ° 956324), nous avons ouvert un poste de doctorat

Sujet: L'utilisation de la lumière visible (source d'énergie abondante et gratuite) est récemment devenue l'élément central de nouveaux procédés catalytiques efficaces et durables. Une large gamme de transformations chimiques est maintenant réalisable grâce aux outils correspondants, dont l'adaptation à la synthèse asymétrique reste néanmoins un défi majeur à relever. Dans le cadre du projet de thèse, nous nous proposons d'étudier une nouvelle classe de catalyseurs chiraux sensibles à la lumière visible.
La conception des premiers photocatalyseurs chiraux sera effectuée afin d'avoir une source de chiralité très proche du site actif et d'activer les deux partenaires réactionnels. Ces différents catalyseurs seront testés dans des réactions énantiosélectives pour l'activation photochimique de fonctions très peu réactives et la mise au point de transformations photochimiques qui n'ont à ce jour pas été décrites en organocatalyse asymétrique.

Contexte de travail

FRANCE: L'Institut de Chimie des Substances Naturelles est une Unité Propre de Recherche du CNRS ((https://icsn.cnrs.fr/) ) dont l'activité est centrée sur la chimie a l'interface chimie-biologie. Il fait partie de l'Université Paris-Saclay (https://www.universite-paris-saclay.fr/ecoles-doctorales/sciences-chimiques-molecules-materiaux-instrumentation-et-biosystemes-2mib) qui regroupe, depuis 2015, les établissements de recherche et d'enseignement du sud parisien. L'ICSN est situé sur le campus de Gif-sur-Yvette et compte environ 125 agents dont 76 permanents répartis sur 3 bâtiments. L'ICSN est situé sur le campus de Gif-sur-Yvette et compte environ 125 agents dont 76 permanents répartis sur 3 bâtiments
Au sein du Département de Synthèse Organique et Méthodes Catalytiques l'agent recruté intègrera l'équipe «Photocatalysis and organocatalysis with efficient reactivity (Power) (https://massongroup.wixsite.com/power) constitué de 3 CH et 6 CDD/doctorants. Il/elle sera placé(e) sous l'autorité hiérarchique du responsable d'équipe. L'agent travaillera en lien direct avec le docteur Geraldine Masson et le docteur Luc Neuville.
Le doctorant, également appelé « Early Stage Researchers (ESR) » sera partie intégrante du réseau «PhotoReAct» (projet n ° 956324) (https://cordis.europa.eu/project/id/956324/fr), un réseau européen de formation innovante (ITN) financé par Marie Sklodowska- Action Curie(https://ec.europa.eu/research/mariecurieactions/actions/research-networks_en). A ce titre, les ESR interagiront avec l'école doctorale PhotoReAct et auront trois taches dites secondaires parmi lesquelles une sera intersectorielle (avec un partenaire industriel) et une internationale. Cette approche augmentera la valeur de la carrière de l'ESR et son employabilité.

Contraintes et risques

- Les conditions de travail implique la manipulation, la transformation et l'analyse de composés issu de la chimie organique et se feront dans les règles de sécurité attendu pour un établissement de chimie organique.

Informations complémentaires

Pré requis:
- Les candidats doivent satisfaire aux exigences des conditions de mobilité des chercheurs Marie Sklodowska-Curie (https://ec.europa.eu/research/mariecurieactions/sites/mariecurie2/files/msca-itn-fellows-note_en_v2.pdf). Les chercheurs peuvent être de toute nationalité *, y compris française, mais sont tenus d'entreprendre une mobilité transnationale. Cela signifie que les candidats ne peuvent pas postuler à un poste dans un pays où ils ont vécu plus de 12 mois au cours des 3 dernières années.
- Un diplôme de Master obtenu dans un délai maximum de 4 ans est requis.
- De bonnes compétences en anglais oral et écrit seront demandé

L'offre: L'offre consiste en un contrat temporaire de 37,5 heures par semaine pour une durée de 3 ans qui doit déboucher sur une thèse (thèse de doctorat). Un plan éducatif comprenant la participation à des cours et à des réunions (internationales) sera établi. Aucun enseignement n'est exigé.
Le salaire sera en accord avec les préconisations des action Marie Sklodowska-Curie et l'institution hôte (CNRS). A titre indicatif il sera de € 2135.00 par mois. (http://www.dgdr.cnrs.fr/bo/2020/BO-fevrier-2020-compressed.pdf#%5B%7B"num"%3A2277%2C"gen"%3A0%7D%2C%7B"name"%3A"XYZ"%7D%2C88.2%2C790.98%2C0%5D).

Les candidats doivent envoyer leur document sous la forme d'un seul pdf contenant ::
• Une lettre de motivation
• Un CV détaillé, les publications éventuelles et les coordonnées de jusqu'à 3 personnes pour recommandation.
• Les certificats des titres académiques (Licence, Master).
Date limite de candidature : 20 Décembre 2020
Dans le cadre du mouvement « Femmes et science », le projet PhotoReAct encourage et promeut les candidatures de femmes toujours dans le respect de l'excellence. Le CNRS (http://www.cnrs.fr/en/research) organise la protection des données à caractère personnel au niveau européen suivant le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

La procédure de sélection comprendra l'examen des règles d'éligibilité (fournir des documents), l'examen de la lettre de motivation-CV, et au moins un entretien (appels vidéo) comprenant une petite présentation. Veuillez lire la charte et le code de recrutement (https://euraxess.ec.europa.eu/euraxess/charter-code-researchers). Le candidat sera également évalué à l'école doctorale de chimie de Paris-Saclay (https://www.universite-paris-saclay.fr/ecoles-doctorales/sciences-chimiques-molecules-materiaux-instrumentation-et-biosystemes-2mib).

On en parle sur Twitter !