En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant(e) (H/F) : Développement de nanofilms bio-inspirés adhésifs et antibactériens à base de polymères et protéines

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 20 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR22-FOUBOU-006
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : vendredi 29 avril 2022
Nom du responsable scientifique : Fouzia Boulmedais
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 août 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les besoins de la société en termes de protection de l'environnement, d'énergie, d'économie des ressources et de réduction des déchets représentent de nouveaux défis pour tous les domaines de la production industrielle. De nombreux dispositifs sont basés sur des combinaisons de matériaux assemblés via une interface adhésive. Leur production nécessite souvent des processus à forte intensité énergétique ou l'utilisation de substances dangereuses. De nouvelles perspectives pour la conception d'adhésifs bioinspirés et biodégradables sont offertes par des composés dérivés de protéines de moules (dopamine, polydopamine) ou de plantes (polyphénols tels que l'acide tannique). Ces composés adhèrent à pratiquement tous les types de surfaces grâce à la chimie des catéchols. Appuyé par un consortium de 5 laboratoires européens et de trois partenaires industriels, le projet InsBioration vise à transférer les connaissances scientifiques sur ces composés adhésifs naturels vers la production industrielle.

Mission :
Dans le cadre du projet, le/la doctorant.e développera des nanofilms à base de polymères modifiés par des catéchols, qui seront synthétisés par deux partenaires du projet. Les nanofilms de polymères ou de protéines seront obtenus à partir de solutions aqueuses à température ambiante en utilisant deux procédés : (i) la méthode couche par couche par dépôt alterné de polymères de charges opposées (Langmuir 2015, 31, 12856 ; ACS App. Mat. Int 2020, 12, 22601) et (ii) l'électro-réticulation par application d'un potentiel électrique sur une électrode (Langmuir 2015, 31, 13385 ; Mater. Adv. 2022, 3, 2222). L'optimisation du dépôt des nanofilms, leur caractérisation physico-chimique ainsi que leurs propriétés antibactériennes seront réalisées par le/la doctorant.e. Les caractérisations d'adhésion seront réalisés à l'Institut Leibniz des polymères à Dresde Allemagne). Les caractérisations microbiologiques seront réalisées en collaboration avec l'INSERM UMR 1121 (Strasbourg).

Activités :
- Préparer des solutions aqueuses de polymères hydrosolubles.
- Suivre le dépôt des nanofilms par microbalance à cristal de quartz, ellipsométrie et spectroscopie infrarouge.
- Caractériser la topographie de surface des nanofilms par microscopie à force atomique.
- Caractériser les propriétés antibactériennes des films en microbiologie.
- Interpréter et exploiter des résultats, présenter en anglais sous forme orale ou écrite.

Connaissances :
- Bonne connaissance de la chimie et la physico-chimie des polymères
- Goût prononcé pour le travail expérimental
- Aisance dans la communication scientifique des résultats
- Autonomie, sens de l'organisation et du travail en équipe
- niveau d'anglais B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues
- Aucune connaissance en biologie ou en électrochimie n'est requise.
- Ouverture d'esprit et curiosité

Les candidatures devront obligatoirement comporter:
- un curriculum vitae et les coordonnées de deux ou trois personnes susceptibles de donner un avis motivé sur le candidat
- une lettre de motivation décrivant l'intérêt du candidat pour le projet de recherche
- les notes de licence (L1, L2, L3) et master (M1, M2)

Contexte de travail

Le projet de thèse sera réalisé à l'Institut Charles Sadron (ICS) dans le cadre d'un projet impliquant plusieurs partenaires européens. L'ICS est un acteur académique mondial dans différents domaines liés aux polymères et systèmes auto-assemblés rassemblant en son sein des physiciens, des chimistes et des physico-chimistes. Structuré en sept équipes de recherche et quatre plateformes, l'institut rassemble 53 chercheurs et enseignants-chercheurs, 38 ingénieurs, techniciens et administratifs et environ 100 doctorants, post-docs, chercheurs associés et stagiaires. Il dispose de plateformes de caractérisation (GPC, diffusion de la lumière, rhéologie) et de microscopie (électronique et de force atomique). Encadré.e par Fouzia Boulmedais, le/la doctorant.e travaillera dans l'équipe Polyélectrolytes, Complexes et Matériaux (PECMAT) de l'ICS, spécialisée dans l'étude des polyélectrolytes en solution et de nanofilms polyélectrolytes et composites. Il/elle évoluera dans une équipe composée de plusieurs doctorant.es et post-doctorant.es ainsi que des stagiaires.
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site web : https://www.ics-cnrs.unistra.fr/

Contraintes et risques

Ce projet s'appuyant sur un consortium de 5 laboratoires européens (allemands, français, slovènes, roumains et finlandais) et de trois partenaires industriels, des déplacements de courte durée en Europe sont à prévoir. Des manipulations fréquentes en microbiologie seront effectuées par le/la doctorant.e au laboratoire Biomatériaux et Bioingénierie à Strasbourg.

Informations complémentaires

Les candidatures devront obligatoirement comporter:
- un curriculum vitae et les coordonnées de deux ou trois personnes susceptibles de donner un avis motivé sur le candidat
- une lettre de motivation décrivant l'intérêt du candidat pour le projet de recherche
- les notes de licence (L1, L2, L3) et master (M1, M2)

On en parle sur Twitter !