En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Modélisation d'auto-assemblage de bâtonnets viraux passives et actives (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8502-HENWEN-002
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 10 octobre 2019
Nom du responsable scientifique : Rik Wensink
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Nous cherchons des candidatures de doctorants intéressés par l'auto-assemblage de systèmes colloïdaux, de matière active, de cristaux liquides et d'autres sujets en physique de la matière molle.

L'objectif principal du projet est d'approfondir nos connaissances sur l'assemblage hiérarchique et les propriétés dynamiques des nanoparticules anisotropes passives et automotrices. Ces objets en forme de bâtonnets possèdent des interactions «patchy» qui facilitent l'auto-assemblage avec un niveau de complexité supérieur. Nous visons à développer des modèles théoriques pour les nouvelles particules colloïdales réactives anisotropes et à explorer leur auto-assemblage cristallin liquide en utilisant une simulation numérique complétée par la théorie de la variation et des méthodes fonctionnelles de densité.

Contexte de travail

Le candidat sera intégré au groupe de théorie de la matière molle du LPS, qui possède une vaste expertise en théorie et en simulation de la matière molle colloïdale. Une bonne connaissance de la physique statistique et une expérience de la programmation informatique et des simulations numériques sont essentielles.

De fortes collaborations sont envisagées avec le groupe expérimental d'Eric Grelet au CRPP de Bordeaux. Dance ce groupe, l'auto-assemblage et la dynamique de bâtonnets de virus seront étudiés au niveau de la particule unique en utilisant diverses techniques de microscopie.

On en parle sur Twitter !