En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant(e) (H/F) à l'IRIF - Algorithmes et complexité, en rapport avec l'informatique quantique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 18 août 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Doctorant(e) (H/F) à l'IRIF - Algorithmes et complexité, en rapport avec l'informatique quantique
Référence : UMR8243-FREMAG2-018
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : samedi 15 juin 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Sciences de l'information : fondements de l'informatique, calculs, algorithmes, représentations, exploitations

Description du sujet de thèse

Le groupe Algorithmes et Complexité de l'IRIF (CNRS, Université Paris-Cité) à Paris (France) offre un financement de thèse pour travailler sur des sujets en lien avec la théorie du calcul quantique.

Les candidatures avec une expertise en informatique quantique ou en informatique théorique de manière plus générale seront priviégiées.

Plusieurs sujets sont disponibles faisant à chaque fois un lien entre l'algorithmique existante et ses extensions au calcul quantique, dont principalement (par ordre alphabétique) :
- Algorithmes de streaming
- Algorithmes d'approximation pour le clustering dans les espaces euclidiens de grande dimension
- Apprentissage automatique
- Calcul distribué
- Complexité (communication, requêtes, mémoire)
- Optimisation continue

Le sujet pourra être affiné en fonction des compétences des candidat(e)s.

Contexte de travail

L'équipe possède une expertise dans les algorithmes quantiques et la théorie de la complexité quantique, et compte parmi ses membres permanents des personnalités telles que Simon Apers, Geoffroy Couteau, Pierre Fraigniaud, Iordanis Kerenidis, Sophie Laplante, Frédéric Magniez, Claire Mathieu, Miklos Santha et Adrian Vladu.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.