En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral H/F en anthropologie sociale et économique. Thème : « L'inflation des dépenses cérémonielles dans les sociétés d'Asie centrale »

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8083-ISAOHA-002
Lieu de travail : PARIS 06
Date de publication : vendredi 27 septembre 2019
Nom du responsable scientifique : Isabelle Ohayon (co-direction)
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les dépenses consacrées aux cérémonies du cycle de vie et à la sociabilité festive ont progressé chez les populations d'Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan) jusqu'à devenir ostentatoires entre la fin des années 1960 et aujourd'hui. Leur caractère disproportionné a conduit les Etats à légiférer pour limiter leurs effets sur le développement économique et le budget des familles.
La thèse préparée dans le cadre du projet ANR « Shaping inequalities or building social bonds? Ceremonial economy under and after socialism in central asia (1960s-2020s)” aura pour ambition de saisir ce phénomène dans une double dimension. Elle abordera l'économie cérémonielle et son caractère inflationniste comme moteur des reconfigurations du lien social dans les sociétés d'Asie centrale en tant qu'il construit les cohésions de groupe. Mais aussi, elle cherchera à analyser comment la surenchère et l'injonction sociale à la dépense contribuent à fabriquer de la différentiation sociale et in fine à affirmer des hiérarchies et des solidarités, qui renforcent les inégalités statutaires autant qu'économiques et politiques.

Le doctorant déploiera ce questionnement sur un terrain situé de préférence en Ouzbékistan ou au Kazakhstan, incluant l'observation de sociétés et de cultures urbaines, lesquelles sont rarement investiguées par la littérature académique. Son projet pourra se focaliser sur des problématiques de son choix mais devra tenir compte du rôle et de l'emprise du marché dans l'augmentation des dépenses cérémonielles et interroger les évolutions des modes de consommation et de la relation à l'économie de marché et à ses institutions (compétition des acteurs économiques, monnaie, banques, etc.). Son projet devra également permettre d'appréhender comment l'économie cérémonielle participe à la fabrique de micro-pouvoirs à l'échelle du terrain observé.

Contexte de travail

Le doctorant sera rattaché à l'école doctorale d'anthropologie sociale et d'ethnologie de l'EHESS. Il sera affecté au laboratoire du CERCEC à Paris (UMR8083). Son travail de recherche sera co-encadré par Florence Weber et Isabelle Ohayon. Il recevra aussi le soutien de l'équipe pluridisciplinaire du projet ANR CEREMONIAC. Au CERCEC, ses travaux s'intègreront dans l'axe de recherche « Actions et normes. Pratiques sociales et économiques du 17e siècle à nos jours ». Il sera intégré à un environnement là aussi pluridisciplinaire et sera invité à participer aux activités du CERCEC (séminaires, conférences, etc. dont au séminaire dédié au projet « Ceremoniac »).
Les ressources humaines et techniques nécessaires à la réalisation de la thèse sont planifiées et budgétisées (matériel, frais de transport).

Contraintes et risques

Le ou la doctorante travaillera dans le cadre d'un contrat doctoral de trois ans et devra réaliser sa thèse de doctorat dans ce délai. Le calendrier de recherche sera discuté avec les directeurs de thèse. La recherche exigera un travail de terrain d'au moins 12 mois.
Le doctorant pourra envisager de changer de terrain si les conditions politiques ou règlementaires l'exigent. Il sera soutenu par l'équipe du projet ANR en cas de difficultés de cet ordre. Mais la recherche nécessitera probablement un travail de terrain d'au moins 12 mois.
Sur le terrain, quel que soit le pays ou la région choisis, le doctorat travaillera en lien avec des collègues sur place, qui pourront faciliter certaines démarches et l'accès à des ressources.

Informations complémentaires

Le candidat devra être titulaire d'un diplôme de master en anthropologie ou en sociologie et avoir déjà conduit une recherche sur une société d'Asie centrale. Il devra justifier d'une expérience de terrain récente et d'une durée d'environ 5 mois dans une région d'Asie centrale. La recherche proposée nécessite la connaissance d'une des langues vernaculaires d'Asie centrale et du russe. L'une ou l'autre de ces langues peut être en cours d'apprentissage mais le candidat doit pouvoir maîtriser très bien au moins une langue locale. Le jeune chercheur devra montrer une grande motivation et une appétence pour le terrain. Il mènera ses propres enquêtes mais sera amené à contribuer à des enquêtes collectives pluridisciplinaires avec des sociologues et des socioéconomistes, et à participer à des techniques de recherche variées (histoire orale, techniques quantitatives). La thèse pourra être rédigée en français ou anglais mais le doctorant sera amené à évoluer dans un environnement francophone. Les candidatures devront inclure un CV détaillé ; une lettre de motivation d'une page ; un résumé d'une page du mémoire de master ; les notes obtenues en Master 2, un projet de thèse de 7 à 10 pages. Le candidat a la possibilité de joindre une lettre de recommandation mais elle n'est pas obligatoire. Les recruteurs se réservent la possibilité de demander une copie du mémoire de master.
La date limite pour l'envoi des candidatures est le 01/11/2019. Les entretiens avec les candidats auront lieu entre le 13 et 20 novembre 2019.

On en parle sur Twitter !