En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

CONTRAT DOCTORAL : Thèse sur les métamatériaux à changement de forme (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 5 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7636-FREAUG-023
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 24 mai 2022
Nom du responsable scientifique : Benoît ROMAN
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Depuis une dizaine d'année se développe une recherche sur la programmation "physique" de matériaux architecturés pour obtenir des propriétés mécaniques nouvelles. Ceci est désormais rendu possible grâce aux nombreuses techniques de fabrication numérique (par exemple impression 3D).
Dans ce projet on s'intéressera à des méta-matériaux (matériaux architecturés) auxquels on veut donner des capacités de changement de forme spécifiques. On utilisera des architecture de matériau lui conférant des mode de déformation anormalement facile (par exemple le cisaillement d'un tissu est très facile à cause de sa structure en fils croisés). En organisant ces modes "mous", on cherchera à obtenir des modes privilégiés de changement de formes à la demande, qui permettront des changements de forme naturels de la structure globale.
On pourra alors imaginer des applications à ces matériaux-mécanismes, par exemple dans le domaine de la médecine orthopédique (attelles, corsets ou exo-squelettes empêchant certaines déformations tout en laissant libre certains autres mouvements)
Ce travail sera de nature principalement expérimentale (comment fabriquer, observer et caractériser ces structures), en lien avec un travail théorique (comment décrire la mécanique et résoudre le problème inverse).

Contexte de travail

Cette thèse aura lieu au laboratoire PMMH (UMR 7636, https://blog.espci.fr/benoitroman), mais se déroulera en collaboration avec le groupe de H.Aharoni (Weizmann Institute, Israel, https://www.weizmann.ac.il/complex/Aharoni). les deux labos sont très actifs sur ces sujets, développant des approches complémentaire (expérimental à Paris, théorique en Israel). La thèse sera financée par le "Weizmann-CNRS Collaboration Programm" qui soutient le projet DESMOD (Designing Soft Modes for Morphable Metamaterials).
Le travail de recherche sera ainsi principalement conduit au PMMH à Paris, avec des séjours réguliers (typiquement une fois par an) au Weizmann Institute (Israel). Inversement, un doctorant (étudiant déjà identifié) du groupe du Weizmann qui travaillera sur le versant théorique de ce projet viendra à Paris régulièrement. La thèse fera donc partie d'un tandem de doctorants entre les deux laboratoires.

Contraintes et risques

Spécificités du poste : la collaboration avec le Weizmann Institute comprends un séjour de recherche annuel dans cet institut (typiquement quelques semaines par an)

Informations complémentaires

Profil et compétences requises :
• Formation Master fondamental en Physique ou Mécanique du solide / ou ingénieur.
• intérêt pour la recherche expérimentale, fondamentale, pour la fabrication numérique et la géométrie.

Pièces à fournir pour candidater :
• Un CV complet
• Une lettre de motivation
• Le(s) relevé(s) de notes de master et/ou d'école d'ingénieur
• Lettre(s) de recommandation

On en parle sur Twitter !