En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en physico-chimie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 15 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7615-FABDEC-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 22 février 2021
Nom du responsable scientifique : Artem Kovalenko
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 22 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le Laboratoire de Sciences et Ingénierie de la Matière Molle (SIMM-ESPCI) à Paris propose une offre de thèse commençant en mars 2021. Cette thèse fait partie du projet ANR MAGELAn.
Des surfaces stimulables ou “intéligentes” sont des revêtements de surface dont les propriétés peuvent être alternées par l'application d'un stimulus externe tel que la température, la lumière, le champ électrique ou magnétique. Dans les dernières années, des surfaces texturées avec des propriétés de mouillage ou de l'adhésion pilotées par un champ magnétique ont été fabriquées à base d'élastomères et hydrogels chargés de particules magnétiques. Cependant, la fabrication de ces surfaces reste assez couteuse et difficile d'effectuer à l'échelle industrielle. Des polymères poreux ainsi que des mousses de polymers sont des matériaux versatiles dont les propriétés mécaniques peuvent être ajustées par le choix de la matrice polymère et le contrôle de la porosité et des tailles de pores.
Le but du projet MAGELAn et de fabriquer des surfaces stimulables magnétiques à base des mousses polymères magnétiques avec une petite taille des pores (d=1-10 µm). L'intérêt principal de réduire la taille des pores est d'assurer l'homogénéité des propriétés mécaniques. Pour contrôler la porosité, on va utiliser des « templates » colloïdaux, i.e. des émulsions ou des particules solubles. Les matériaux synthétisés vont être utiliser comme systèmes modèles pour comprendre la relation entre la structure et des propriétés de mousses magnétiques. En particulier, on va s'intéresser à l'influence de la distribution spatiale de particules sur des propriétés magnétorhéologiques et adhésives.

Contexte de travail

Le doctorant va travailler au laboratoire SIMM qui est reconnu pour l'expertise en matériaux polymères et va également bénéficier de l'environnement interdisciplinaire de l'ESPCI. Il/elle va être supervisé par A. Kovalenko et E. Barthel. Le travail va s'effectuer en collaboration avec J. Fresnais du laboratoire PHENIX à Sorbonne Université.

Contraintes et risques

Pas de contraintes ou risques particuliers

Informations complémentaires

Nous cherchons un candidat motive avec de l'expérience en science de matériaux, polymères, chimie physique ou mécanique. Le mail d'application doit inclure un CV, une copie des notes de Master, une lettre de motivation et des contactes d'au moins deux références.

On en parle sur Twitter !