En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en sociologie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 23 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7363-PHIHAM-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 2 mai 2022
Nom du responsable scientifique : Philippe HAMMAN
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le contrat doctoral appuie le projet METHATIP (programme 80 ! PRIME du CNRS) qui interroge les enjeux concrets du développement d'installations de méthanisation agricole, en croisant les transformations du métier d'agriculteur et ses représentations, avec leur inscription territoriale et les perceptions locales des ressources et des innovations. Le contrat est inscrit en sociologie et bénéficie d'un dialogue avec les sciences et techniques de l'environnement. Il s'agit de développer une comparaison entre Argonne et Alsace au sein du Grand Est, afin de cerner in concreto les «nouvelles ruralités», qui ne se résument pas à la production agricole et intègrent les «paysages» des transitions énergétique et écologique.

Les principales activités sont les suivantes :
- Assumer un travail approfondi de terrain, la production de matériaux de première main (observations, entretiens, workshops…) et corrélativement une étude bibliographique et documentaire, puis leur analyse sociologique ;
- Contacter et enquêter les agriculteurs et les représentants du monde agricole en Argonne et en Alsace, voire d'autres groupes d'acteurs en prise directe avec les projets de méthanisation dans ces territoires d'étude ;
- Observer sur site et analyser des expériences et projets de méthanisation agricole ;
- Conduire sur chacun des deux terrains des entretiens qualitatifs approfondis, individuels et/ou collectifs, pour cerner les jeux d'acteurs et les perceptions en jeu ;
- Échanger au fil du projet auprès de scientifiques impliqués (partenaires de la chaire MEthanisation en Région Grand Est - MERGE - dont la chaire Agrométha de l'ENSAIA) dans des travaux sur la méthanisation et des industriels de la filière dans le Grand Est.
- Appuyer l'équipe SHS/STE du projet pour les analyses et restitutions, avec le bénéfice de l'interdisciplinarité dans les allers-retours entre les aspects scientifiques agronomiques, de qualité environnementale et de biodiversité et les représentations sociales enquêtées.
- Rédiger la thèse de doctorat suivant les attendus en vigueur en sciences sociales, tout en prenant part à des actions collectives de valorisation du projet sous forme de communication scientifique ou plus grand public, et à des formats de publications collectives (chapitre d'ouvrage ou article).

Contexte de travail

- La personne lauréate bénéficiera de la rémunération d'un contrat doctoral CNRS pendant 3 ans et sera ainsi intégrée à l'institution leader de la recherche publique en France.
- Elle sera rattachée à l'École doctorale 519 Sciences humaines et sociales de l'université de Strasbourg, et bénéficiera des formations et soutiens afférents.
- Le contrat doctoral bénéficie de l'intégration dans un projet conjoint entre l'UMR 7363 Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (SAGE, Strasbourg, 90 personnels permanents et plus de 75 doctorants) et l'UMR 7312 Institut de chimie moléculaire de Reims (ICMR, Reims, 73 permanents et plus de 40 doctorants), toutes deux bien identifiées.
- Il bénéficie de l'encadrement de Philippe Hamman, PR de Sociologie des territoires, et du co-encadrement d'Emmanuel Guillon, PR de Chimie environnementale.
- L'emploi est localisé à Strasbourg, avec un espace et un équipement de travail ad hoc. Des déplacements sont à prévoir à Reims, en Argonne et en Alsace ; un budget est prévu pour leur prise en charge ainsi que pour la valorisation des travaux.

Contraintes et risques

Travail de terrain et déplacements qui y sont liés, y compris parfois à horaires décalés

Informations complémentaires

Compétences scientifiques et disciplinaires demandées :
- Formation complète en sociologie, avec un Master validé, spécialisé sur les enjeux territoriaux, ruraux, d'énergie et/ou d'environnement
- Compétences méthodologiques avancées en sciences sociales et particulièrement le travail de terrain : observations, entretiens et leur analyse. L'expérience d'au moins un premier mémoire de recherche en Master, appuyé sur une enquête empirique territorialisée, est requise. Dans le cadre de la formation, une expérience de participation à un projet scientifique collectif et partenarial serait un véritable atout.

Compétences de conduite de projet scientifique demandées :
- Qualité rédactionnelle, capacité à formuler et conduire un projet scientifique, des hypothèses, les mettre en œuvre et rédiger les résultats de façon démonstrative
- Aptitude à travailler en équipe et en interdisciplinarité
- Autonomie, capacité organisationnelle et capacité à rendre compte
- Appétence au travail de terrain et aux déplacements qui y sont liés, y compris parfois à horaires décalés
- Capacité à communiquer et à argumenter, analyse, synthèse et esprit critique, capacité à apprendre et à développer ses compétences, flexibilité et adaptabilité, créativité, prise d'initiatives.

On en parle sur Twitter !