En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F poste de DOCTORANT(E)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7326-FRELEP-052
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : mardi 16 juin 2020
Nom du responsable scientifique : Alexandre Beelen et Véronique Buat
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Nous sollicitons des candidatures pour un poste de doctorant(e) en astrophysique extragalactique au Laboratoire d'Astrophysique de Marseille en France. La candidature retenue travaillera avec Alexandre Beelen et Veronique Buat sur l'exploitation des données du grand programme z-GAL sur NOEMA, dont l'objectif principal est une étude complète du décalage vers le rouge d'un échantillon de 200 des plus brillantes galaxies (sub-) millimétrique détectées avec Herschel

Les objectifs spécifiques de la thèse sont (i) d'étudier les propriétés de l'émission continue des poussières des sources z-GAL et leur évolution avec le décalage spectral, qui est une information cruciale pour les modèles d'évolution des galaxies et (ii) de dériver les propriétés du milieu interstellaire moyen, dans les galaxies à forte formation d'étoiles à grand décalage spectral, à l'aide de l'empilement de leur spectres et l'identification des raies d'émission faibles du gaz moléculaire et atomique. Le continuum de poussière et les raies d'émission sont tout deux des traceurs clés des activités de formation stellaire et peuvent aider à comprendre les conditions physiques de la formation d'étoiles dans ces objets.
Le doctorant ou la doctorante participera également aux observations de suivi du programme z-GAL, notamment aux longueurs d'ondes radio, et au suivi à haute résolution angulaire des sources les plus intéressantes. Elle contribuera également à la production du catalogue des sources z-GAL incluant les propriétés physiques.
Les candidats et candidates doivent justifier d'une expérience en astronomie, en observations (sub) millimétrique, et/ou en réduction de données (notamment avec GILDAS/CASA) ainsi qu'en codage scientifique, de préférence en python

Le poste est disponible pour un étudiant ou une étudiante talentueux qui est sur le point de terminer son master (ou équivalent) en physique ou en astrophysique.

Contexte de travail

La candidature retenue fera pleinement partie de la collaboration z-GAL, et travaillera en étroite collaboration avec tous ses membres au LAM, l'IAP et l'IRAM, ainsi que dans d'autres institutions internationales.
Le laboratoire d'Astrophysique de Marseille , situé à Marseille dans le sud de la France, offre un environnement de travail stimulant, dans une ambiance collaborative et collégiale.

Contraintes et risques

Le candidat ou candidate doit être prêt à se rendre régulièrement à Paris et / ou Grenoble pour des réunions de travail et de collaboration.

Informations complémentaires

Les candidats intéressés doivent impérativement soumettre un CV, une lettre de motivation, une copie de leur diplôme et 2 lettres de recommandation.

On en parle sur Twitter !