En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse sur l'étude multimodale de la micro-structure des particules secondaires de cathode Li-riche H/F.

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 2 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7314-ARNDEM-004
Lieu de travail : AMIENS
Date de publication : vendredi 11 juin 2021
Nom du responsable scientifique : Arnaud Demortière
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 4 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'étudiant en thèse va réaliser des synthèses de particules secondaires de cathode pour les batteries Li riche. L'objectif est de maitriser la formation des particules poreuses et de leurs morphologies pour en étudier l'impact sur les propriétés en cyclage électrochimique. Des analyses systématiques avec une approche classique et statistique des micro-structures sera réalisés à l'aide de différentes techniques de caractérisations. La tomographie aux rayons X en ligne synchrotron sera utilisée pour rendre compte de la morphologie 3D des particules et pour quantifier leur porosité. La reconstruction, la segmentation et l'analyse 3D se feront à l'aide des différentes logiciels utilisés et développés dans notre équipe. L'utilisation couplée des techniques de polissage ionique et d'imagerie SEM sera également utile pour évaluer la micro-structure sur un grand nombre de particules secondaires. Enfin, la technique 4D-STEM permettant de réaliser des cartographies de diffraction électronique en TEM pourra compléter les études précédentes en s'attachant aux propriétés cristallographiques de ces matériaux de cathode.

Contexte de travail

La thèse de déroulera majoritairement au LRCS de Amiens et sur des missions ponctuelles de quelques mois à l'ICMCB de Bordeaux.

On en parle sur Twitter !