En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral (financé par l'ANR): Ingénierie d'une métalloenzyme pour la catalyse (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7313-CHRDEC-001
Lieu de travail : MARSEILLE 03
Date de publication : mardi 19 février 2019
Nom du responsable scientifique : Christophe Decroos
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Dans le cadre de ce projet financé par l'ANR, notre but est de détourner l'activité d'une classe de métalloenzyme afin de développer des biocatalyseurs catalysant des réactions que la Nature ne réalise pas. Dans un premier temps, la promiscuité du site actif vis-à-vis de différents métaux de transition sera explorée par mutagenèse dirigée. Les variants produits seront ensuite testés pour diverses activités alternatives (formation de liaison C-X, X=C,N,O,S). Pour une activité donnée, l'efficacité catalytique et la sélectivité (vis-à-vis de divers substrats) seront améliorées par évolution dirigée. Enfin, les meilleurs biocatalyseurs développés seront utilisés pour la synthèse chimioenzymatique de molécules d'intérêt.

Contexte de travail

Les travaux de recherche seront effectués à l'Institut des Sciences Moléculaires de Marseille (iSm2, UMR CNRS 7313, Aix Marseille Université) au sein de l'équipe BiosCiences. Cette équipe est à l'interface de la chimie et de la biologie avec des compétences variées allant de la chimie, la spectroscopie, et la biochimie, à la biologie moléculaire et la microbiologie.

Informations complémentaires

Profil recherché: candidat (niveau master ou équivalent avec mention) avec formation solide en chimie moléculaire et / ou chimie du vivant (interface chimie-biologie). Une expérience en biocatalyse, en catalyse homogène (métaux de transition), ou tout autre domaine en relation avec le projet serait souhaitée (critère non discriminant).

Pour toute information complémentaire sur le projet et / ou le processus de recrutement, contactez Dr. Christophe Decroos (christophe.decroos@univ-amu.fr). Attention, aucune candidature par email ne sera considérée (uniquement via le portail emploi CNRS). Toute candidature doit être déposée via le portail emploi CNRS et devra inclure un CV, une lettre de motivation, les coordonnées d'au moins deux références, ainsi que les relevés de notes.

On en parle sur Twitter !