En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Simulation d'éclairage et rendu à base d'images pour la sauvegarde du patrimoine (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 3 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7252-DANMEN-001
Lieu de travail : FUTUROSCOPE
Date de publication : lundi 12 septembre 2022
Nom du responsable scientifique : Daniel Meneveaux
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 15 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Ce sujet de thèse porte sur la visualisation interactive et réaliste d'objets du patrimoine, dans un contexte collaboratif avec 5 laboratoires de recherche (projet ANR DIGITALIS). Il relève de l'informatique graphique et plus précisément des méthodes de rendu à base d'images. L'objectif de la thèse est de proposer des méthodes de visualisation interactives d'objets à partir de photographies. Les premiers prototypes reposent sur la visualisation de nuages de points, et un système de reprojection sur les photographies pour déterminer la valeur de chaque pixel d'une nouvelle vue. Une première étape du travail consiste à étudier et corriger plusieurs défauts visuels liés aux nuages de points, tels que les problèmes de densités variables produisant des trous dans les images, et des clignottements issus de méthodes d'interpolation. Un autre objectif important de la thèse concerne le développement d'une méthode de rééclairage des objets. Pour cela, un protocole d'acquisition doit être défini car l'environnement lumineux autour de l'objet a une influence sur son apparence. Il est donc nécessaire d'étudier la réflectance de l'objet pour permettre de le positionner dans d'autres environnements. Enfin, la collaboration dans le cadre du projet ANR consiste à mettre en place des outils d'annotations référencées en 3D, ainsi qu'une interface utilisateur pour gérer les liens entre les données et la représentation géométrique des objets.

Contexte de travail

Le recrutement est réalisé par le CNRS, et la thèse se déroule au laboratoire XLIM, dans l'axe ASALI (Axe Synthèse et Analyse d'Images) à Poitiers sur le site du futuroscope. XLIM est in institut de recherche pluridisciplinaire, localisé sur plusieurs sites géographiques, à Limoges sur les sites de la Faculté des Sciences et Techniques, de l'ENSIL, d' Ester-Technopole, sur le Campus Universitaire de Brive et à Poitiers sur le site de la Technopole du Futuroscope.
Il fédère un ensemble de plus de 440 enseignants-chercheurs, chercheurs CNRS, ingénieurs, techniciens, post-doctorants et doctorants, personnels administratifs. Le coeur des disciplines scientifiques s'articule autour de 3 pôles scientifiques : (i) électronique, (ii) photonique fibre et sources cohérentes, (iii) mathématiques, Informatique, Image. 6 axes de recherche structurent les activités :
Systèmes RF
RF-ELITE
Systèmes & Réseaux intelligents
Photonique fibre et sources cohérentes
Synthèse et Analyse d'images
Mathématiques & Sécurité de l'information
ainsi qu'un groupe de recherche 'Bio-Santé'.

Directeur de thèse : Daniel Meneveaux
Codirecteur : Mickaël Ribardière

Contraintes et risques

Une partie du travail concerne l'acquisition d'objets patrimoniaux, plusieurs missions prévues dans le projet sites archéologiques notamment en Égypte. Le poste nécessitera également des déplacements en France, en Europe et éventuellement hors Europe (collaborations avec d'autres l'aboratoires, conférences nationales et internationales). Les horaires seront ceux habituels pour une thèse de doctorat, à définir avec le candidat entre 8h30 et 18h30 ; une flexibilité pourra naturellement être acceptée à certaines périodes.

Informations complémentaires

La thèse est réalisée dans le cadre du projet ANR DIGITALIS.

On en parle sur Twitter !