En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant - Conception de réseaux phasés focalisant à 39GHz pour communication point à point

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 6 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7248-FABFER-003
Lieu de travail : SOPHIA ANTIPOLIS
Date de publication : vendredi 16 juillet 2021
Nom du responsable scientifique : Ferrero Fabien
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Plus d'un milliard de foyers dans le monde n'ont toujours pas accès à une connexion internet large bande. De plus, la consommation liée aux réseaux de télécommunication est en augmentation constante suite à la hausse exponentielle du trafic.
L'objectif de la thèse vise à développer une antenne à faisceau dépointable sur un secteur angulaire de +/15°, avec un faible encombrement et un fort gain, intégrée dans un radôme fonctionnalisé fabriqué par impression additive. Les 3 principaux défis adressés dans le projet sont :
- la conception d'un système focalisant 10 fois plus efficace énergétiquement par rapport aux solutions de l'état de l'art de type réseau phasé grâce à la combinaison d'un réseau phasé alimenté par une matrice de corrélation et de lentilles plates imprimées en technologie additive. Un système de récupération d'énergie basée sur des cellules Peltier permettra la récupération d'une partie de l'énergie dissipée par les front-end RF.
- Une antenne directive compacte à faisceau dépointable avec une résolution fine sur un secteur angulaire de +/-15° grâce au pilotage de sous-réseau antennaire de 2*2 élements en phase et en amplitude sur 5 bits de résolution.
- l'extension du système pour des opérations bi-fréquence (37.75-40 GHz and 58-64 GHz) pour permettre aux opérateurs de capitaliser sur la bande spectrale massive disponible.

Contexte de travail

Cette thèse est dans le cadre du projet EEMW4FIX qui ambitionne d'apporter un accès fiable, haut débit et optimisé en consommation en utilisant une nouvelle architecture d'antenne pour les liaisons sans-fil vers un utilisateur fixe.
Le projet intègre 2 laboratoires académiques aux compétences complémentaires (LEAT et Eurecom), une PME innovante (EV-Technologie) et 2 grands groupes majeurs dans l'industries de télécommunications (Orange et Thales).

On en parle sur Twitter !