En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F CDD Doctoral sur l'étude des problèmes logiques et épistémologiques liés aux fondements des mathématiques en relation avec les éditions des Éléments d'Euclide à l'époque moderne dans le cadre du projet Franco-Allemand ANR-DFG "EUCLIDES

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 22 juillet 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : H/F CDD Doctoral sur l'étude des problèmes logiques et épistémologiques liés aux fondements des mathématiques en relation avec les éditions des Éléments d'Euclide à l'époque moderne dans le cadre du projet Franco-Allemand ANR-DFG "EUCLIDES
Référence : UMR7219-VIRMAO-015
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mardi 30 avril 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Philosophie, littératures, arts

Description du sujet de thèse

Dans le cadre du projet Franco-Allemand ANR-DFG "EUCLIDES (Euclid in the Modern Age: A History of Cross-Cultural Transmissions, Translations and Transformations of the Elements").
Les sujets de recherche possibles, mais non exclusifs, sont les suivants :
- L'histoire de la pensée axiomatique au début de l'ère moderne, et la discussion moderne sur les différents principes qui fondent les mathématiques : définitions, axiomes, postulats, etc.
- L'histoire de la logique moderne en relation avec les développements de la pensée mathématique. Les tentatives de réduction des Éléments d'Euclide en syllogismes. Les tentatives de formalisation des déductions logiques non syllogistiques à partir de la pratique démonstrative des mathématiciens.
- L'histoire de la théorie et de la science de la démonstration en relation avec l'idéal scientifique incarné dans les Éléments d'Euclide. La Quaestio de certitudine mathematicarum et ses développements. Les contaminations entre la pratique démonstrative d'Euclide et les théories de la science scolastique, de la Renaissance et de l’époque moderne (Descartes, Hobbes, Leibniz, Kant, etc.).
- La relation entre l'histoire des Éléments d'Euclide et l'histoire des mathématiques symboliques, de la géométrie algébrique et des tentatives de "caractéristiques géométriques".
Une attention particulière sera accordée à l'histoire de l'utilisation des diagrammes dans la tradition des Éléments d'Euclide, aux transformations de cette pratique au cours des siècles et aux théories épistémologiques concernant la possibilité ou la nécessité de démonstrations diagrammatiques liées aux sens ou à l'imagination.
Tout projet de recherche portant sur ces questions ou sur des questions similaires sera examiné par les membres de l'équipe de recherche et évalué en vue d'un financement. Bien que les sujets soient nombreux et variés, il est essentiel que l'histoire des éditions des Éléments d'Euclide joue un rôle important dans le projet de recherche.
La thèse doctorale sera réalisée sous la direction de Vincenzo De Risi, du Laboratoire SPHère, et d'autres spécialistes des thèmes de recherche.

Contexte de travail

Le CDD doctoral se déroulera soit avec l'École doctorale 623 de l'Université Paris Cité (en histoire et philosophie des sciences), soit avec l'École doctorale 280 de l'Université Panthéon-Sorbonne (en philosophie), en fonction du sujet de la thèse. L'étudiant recevra le diplôme de l'une de ces deux institutions. L'étudiant sera affilié au Laboratoire SPHERE à Paris, qui est l'un des principaux centres de recherche en histoire et philosophie des sciences en Europe, et participera activement aux activités de séminaire du Laboratoire.
Les langues de travail du Laboratoire SPHERE sont le français et l'anglais, et la thèse doit être rédigée dans l'une de ces deux langues.
Le CDD doctoral est uniquement consacré à la recherche, sans enseignement et avec un minimum de tâches administratives. Il est attendu des boursiers qu'ils participent à la vie culturelle et scientifique du Laboratoire SPHERE, qu'ils fassent avancer leur propre projet de recherche et qu'ils contribuent activement aux recherches du Laboratoire. Le candidat est tenu de résider à Paris pendant les trois années du programme doctoral, à l'exception des périodes de recherche à l'étranger.
Le doctorant sera inscrit dans le cadre du projet ANR-DFG "EUCLIDES", mené en collaboration entre le Laboratoire SPHERE, et l'université de Wuppertal en Allemagne, visant à étudier la tradition des Éléments d'Euclide du 16e au 19e siècle.
Les Éléments sont sans doute de l'ouvrage de mathématiques classiques le plus important et le plus largement diffusé. En étudiant ses transformations au fil des éditions, des traductions et des commentaires, ainsi que ses utilisations pédagogiques et pratiques, l'équipe de recherche impliquée dans le projet cherche à établir un récit global et interdisciplinaire concernant la tradition moderne des Éléments et son impact inégalé sur l'histoire de la science, de la connaissance et de la culture.
Les chercheurs principalement impliqués dans le projet sont Angela Axworty, Sara Confalonieri, Vincenzo De Risi, Catherine Goldstein, Antoni Malet, Thomas Morel, Volker Remmert, Sabine Rommevaux, Benjamin Wardhaugh.

Contraintes et risques

aucun