En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

CDD Doctorant (H/F). Contrat doctoral en Humanités médicales (littérature française)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7172-ALASCH0-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 5 août 2019
Nom du responsable scientifique : Alain Schaffner, Professeur à la Sorbonne Nouvelle, avec le concours de Catriona Seth, Professeur à l'Université d'Oxford
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Alors que le champ des humanités médicales (éthique, histoire des sciences, sociologie, psychologie, linguistique, critique littéraire et artistique, etc.) est aujourd'hui bien établi dans les universités anglo-saxonnes, il est encore à l'aube de son développement en France. L'unité THALIM souhaite accueillir un.e doctorant.e en humanités médicales travaillant de manière interdisciplinaire sur la thématique suivante : la représentation littéraire et éventuellement cinématographique du soin et de la maladie. Le corpus de travail sera composé de récits de patients et de fictions médicales (livres, films, séries) pris dans le domaine français, avec des plongées dans le monde anglo-saxon à titre de comparaison. Depuis le célèbre "Mars" de Fritz Zorn (1976) et les témoignages bouleversants d'Hervé Guibert, écrivain et photographe malade du SIDA dans les années 1990, auxquels font écho aujourd'hui le grand livre de Philippe Artières et Janine Pierret sur les Mémoires du SIDA(1981-2012), les récits de patients en langue française se sont multipliés - témoignages ou fictions - et ont fait évoluer à la fois l'image de la maladie (qu'elle soit aiguë ou chronique) et les pratiques du soin. Par-delà la dimension thérapeutique de la littérature contemporaine évoquée par Alexandre Gefen dans son récent ouvrage "Réparer le monde" (Corti, 2018), il s'agirait de se pencher sur la manière dont le point de vue des patients ou de leurs proches investit la littérature - et éventuellement le cinéma - en écho à celui des écrivains-médecins ou des soignants - et fait un portrait souvent sans concessions de l'univers médical. Les séries pourront également être convoquées, en particulier celles qui comme "The Knick" de Steven Soderbergh ou "Hippocrate", série tirée du film du même titre de Thomas Litli, lui-même médecin généraliste, mettent l'accent sur la relation entre soignants et soignés. La période contemporaine (XXIe siècle) offre un intérêt majeur de ce point de vue, à la lumière des affrontements ou complémentarités qui s'esquissent entre "evidence based medicine", "personalized medicine" et "narrative medicine" (Rita Charon, "Honoring the stories of illness"), mais une approche plus diachronique des phénomènes depuis les années 1970 ou 1990 n'est pas exclue s'il s'agit d'étudier l'évolution d'une pathologie en particulier.

Contexte de travail

Ce contrat doctoral relève de l'INSHS (Institut National des Sciences Humaines et Sociales) du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)
Le doctorat sera inscrit en littérature française dans l'ED 120 de la Sorbonne Nouvelle (Littérature française et comparée).
L'UMR THALIM (Théorie et Histoire des Arts et Littératures de la Modernité- XIXe-XXIe siècles) est une unité mixte de recherche sous la triple tutelle du CNRS, de la Sorbonne Nouvelle et de l'ENS. Elle cherche à élaborer à partir des arts et des littératures, une histoire plurielle et transnationale de la modernité.
L'UMR porte actuellement pour l'INSHS un IRN (International Research Network) intitulé "Humanités médicales/Medical Humanities" qui associe une douzaine de partenaires internationaux, dont deux partenaires anglais (King's College et Durham University).
Le lien avec la Maison Française d'Oxford, dont plusieurs axes de recherche sont concernés par ce projet de contrat doctoral ainsi qu'avec l'université d'Oxford (TORCH Medical Humanities) présente un intérêt évident sur un tel sujet. Le ou la doctorant.e recruté.e pourra bénéficier pour son encadrement de l'expertise de Mme Catriona Seth, spécialiste des Humanités médicales (All Souls College, Université d'Oxford), impliquée dans les programmes de la MFO.
Sites de l'UMR THALIM : Salle 430, 13 rue de Santeuil 75005 Paris (métro Censier-Daubenton) ; INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris.
Site de la MFO : 2-10 Norham Road, Oxford Ox26SE, Royaume-Uni

Contraintes et risques

Le doctorant s'inscrira à l'Ecole Doctorale 120 (ED120) à l'automne 2019 et respectera les obligations liées à un doctorat de littérature française à la Sorbonne Nouvelle.
Un séjour d'une année à Oxford ( 10 mois maximum à la Maison Française) est à prévoir pendant les trois années de la thèse à des fins de documentation et de coordination avec nos interlocuteurs de la MFO.

Informations complémentaires

Prévoir une lettre de motivation et joindre au CV (dans le même fichier) un projet de thèse de cinq pages avec bibliographie.
La formation d'origine attendue pour ce doctorat est plutôt un master de littérature française ou comparée, mais une ouverture à d'autres disciplines (histoire, philosophie, études cinématographiques) serait très appréciée. Une bonne maîtrise de l'anglais, écrit et oral, est importante pour ce doctorat en lien avec la Maison Française d'Oxford.
Merci de ne pas envoyer les candidatures directement par courriel, passer par le portail emploi CNRS.

On en parle sur Twitter !