En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat en théorie du droit H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 28 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7106-PRIDEF-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 7 septembre 2021
Nom du responsable scientifique : Primavera De Filippi
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le doctorant explorera comment la technologie blockchain peut servir de « technologie de régulation » dont l'adoption peut accroître la confiance dans les institutions publiques et privées existantes, en promouvant un plus grand degré de conformité avec l'état de droit. Spécifiquement, le doctorant étudiera dans quelle mesure les garanties technologiques de la blockchain peuvent être considérées comme une forme de contraintes constitutionnelles capables d'atteindre des objectifs réglementaires ou politiques (par exemple, promouvoir plus de transparence, d'auditabilité et de responsabilité), et si celles-ci peuvent être considérées comme fonctionnellement équivalentes aux exigences inscrites dans les lois et règlements (par exemple les formalités et les obligations administratives) afin de justifier des coûts de conformité réduits pour ceux qui intègrent ces solutions dans leur système d'information.

Contexte de travail

- Le chercheur travaillera dans les locaux du CERSA à Paris. Le travail à distance sera permis pour des périodes spécifiques, tout en maintenant des rendez-vous réguliers en face à face.
- Le poste permet des horaires de travail flexibles.
- La recherche sera gérée avec une approche axée sur les objectifs, en se concentrant sur les livrables.

Contraintes et risques

Aucun risque.
Contraintes:
- Intérêt démontré et connaissances préexistantes dans plusieurs des sujets suivants :
ethnographie, recherche-action participative, technologie blockchain, technologies peer-to-peer, gouvernance distribuée, production par les pairs basée sur les communs.
- Maîtrise de l'anglais, excellentes capacités de rédaction et de présentation
- Capacité à travailler en équipes multidisciplinaires, autonomie, esprit critique

Informations complémentaires

Le projet du Conseil européen de la recherche « Blockchain Gov », dirigé par Primavera De Filippi, se focalise sur l'utilisation de la blockchain et des applications décentralisées et leur impact sur la gouvernance de établissements publics et privés.
Le projet est d'une durée de 5 ans (2021-2026), financé par l'Union Européenne (subvention ERC de 2 millions d'euros), hébergé au Centre National de Recherche Scientifique (France) et l'Institut universitaire européen (Italie), avec des conseillers du Berkman Klein Center de l'Université Harvard.

On en parle sur Twitter !