En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en physique statistique et théorie de la matière condensée (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5798-LUDJAU-001
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : lundi 15 octobre 2018
Nom du responsable scientifique : Ludovic Jaubert
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Intuitivement, on s'attend à ce que la matière s'ordonne à basse température: l'eau devient glace et le fer devient ferromagnétique. Mais cette intuition se brise dans certains matériaux, les “liquides de spins”, où une frustration dans l'arrangement des spins empêche l'ordre. Etant à la fois désordonnés et corrélés, les liquides de spins sont souvent décrits par une théorie de jauge émergente avec des excitations de type quasi-particules (par ex. monopoles magnétiques). Cette physique a ouvert la porte à des propriétés exotiques de la matière qui ne sont plus cachées par l'ordre à longue portée. Un nombre croissant de tels matériaux est découvert régulièrement, rendant ce domaine très actif, et soutenu par de forts liens entre théorie et expériences.

La motivation de cette thèse est le design des propriétés de liquides de spins. Deux axes seront étudiés : l'évolution des liquides de spins entre 2 et 3 dimensions (par ex. dans une géométrie de couches minces) et l'influence du désordre (par ex. des impuretés …)

Ce projet a été construit pour une thèse, avec une combinaison de problèmes bien posés pour commencer, et de questions ouvertes pour développer l'intuition scientifique de l'étudiant. Ce projet est prévu d'être en partie basé sur des simulations Monte Carlo. En fonction de la préférence de l'étudiant.e, il sera également possible d'avoir une composante plus ou moins importante de calculs analytiques, et d'orienter le projet d'avantage vers la Physique Statistique ou vers la Matière Condensée.

Pour plus de détails sur notre recherche, vous pouvez jeter un coup d'oeil à quelques-uns de nos articles :
- Benton, Jaubert, Singh, Oitmaa, Shannon, Physical Review Letters 121, 067201 (2018)
- Jaubert, Lin, Opel, Holdsworth, Gingras, Physical Review Letters 118, 207206 (2017)
- Mizoguchi, Jaubert, Udagawa, Physical Review Letters 119, 077207 (2017)
- Essafi, Benton, Jaubert, Nature Communications 7, 10297 (2016)

Contexte de travail

Cette thèse est financée pour 3 ans par un projet ANR porté par Ludovic Jaubert, chercheur CNRS au LOMA, et sera directement supervisée par celui-ci. Si possible, l'étudiant.e est encouragé.e de faire un stage de Master de 3-4 mois dans le même groupe avant le doctorat. Ce stage sera également financé par le projet ANR au salaire standard d'un stage de Master.

Cette thèse aura lieu au LOMA de l'Université de Bordeaux, qui comprend environ une centaine de personnes. Le LOMA est divisé en 3 groupes: Théorie, Matière Molle et Photonique. Le/La doctorant.e fera parti.e du groupe Théorie où il/elle pourra interagir avec des chercheurs en physique statistique, matériaux topologiques, transports et magnétisme quantiques, supraconductivité, électrons fortement corrélés, nano-mécanique, biophysique ...

Nous recherchons un.e étudiant.e sérieux.se et motivé.e, avec un Master en Physique, de solides connaissances en matière condensée, physique statistique et/ou théorique, et un intérêt pour les simulations. Le candidat doit se sentir à l'aise de travailler en anglais ou en français.

Pour candidater, veuillez nous transmettre votre CV, lettre de motivation, notes de Master, et une ou deux lettres de recommandation.

On en parle sur Twitter !