En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse en Physique Nucléaire Expérimentale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 23 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5797-STEGUE-005
Lieu de travail : GRADIGNAN
Date de publication : mardi 2 août 2022
Nom du responsable scientifique : JURADO Beatriz
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les sections efficaces des réactions induites par des neutrons sur des noyaux radioactifs à courte durée de vie sont essentielles pour comprendre la synthèse stellaire des éléments chimiques et pour des applications industrielles. Cependant, leur mesure est très compliquée, voire impossible, en raison de la haute radioactivité des cibles nécessaires. L'alternative la plus prometteuse pour déterminer ces sections efficaces est l'utilisation de réactions de substitution en cinématique inverse. Ces réactions font interagir un faisceau d'ions lourds avec des cibles légères et permettent de former les mêmes noyaux que ceux formés après la capture d'un neutron. NECTAR (Nuclear rEaCTions At storage Rings), dans lequel s'inscrit le travail de thèse proposé, est un projet financé par une prestigieuse bourse de l'European Research Council (ERC), dans l'objectif de combiner pour la première fois les réactions de substitution avec les anneaux de stockage d'ions lourds de l'installation GSI/FAIR en Allemagne, les anneaux de stockage de GSI/FAIR offrant les conditions idéales pour l'étude de ce type de réactions.
L'objectif de la thèse proposée est de participer à la préparation et la réalisation de la prochaine expérience NECTAR qui aura lieu au GSI/FAIR. Le candidat ou la candidate prendra en charge la réalisation de simulations pour optimiser le dispositif expérimental. Elle/il travaillera également avec les chercheurs et ingénieurs du LP2iB et de GSI/FAIR à la conception, au test et à l'intégration d'un nouveau système de détection pour cette expérience. Ce système est particulièrement innovant car il est basé sur l'utilisation de cellules photovoltaïques. Elle/il sera aussi responsable de l'analyse de données issues de l'expérience et de leur interprétation. Par ailleurs, le candidat ou la candidate présentera ses travaux dans des conférences internationales et participera activement à la rédaction des articles.

Contexte de travail

Le LP2iB (Laboratoire de Physique des deux Infinis de Bordeaux) est une unité mixte composée de personnel du Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) et de l'Université de Bordeaux. La personne recrutée travaillera au sein du groupe NEX (Noyaux EXotiques). Pour plus d'information voir (https://www.lp2ib.in2p3.fr/ et https://www.lp2ib.in2p3.fr/nucleaire/nex/erc-nectar/). De fréquents déplacements au GSI de Darmstadt, en Allemagne, sont à prévoir pour des durées de séjours de plusieurs semaines à plusieurs mois. Les horaires de travail sont les horaires réglementaires du LP2iB et du GSI, sauf dans des cas exceptionnels, par exemple lors des expériences.

Contraintes et risques

Les compétences requises sont un master en physique, un intérêt manifeste pour la physique nucléaire expérimentale, des bonnes aptitudes à la communication et une bonne maîtrise de l'anglais parlé et écrit. Expérience avec des langages de programmation tels que Python et C ++, ainsi que du programme ROOT d'analyse des données sera appréciée. Merci d'inclure dans votre candidature un CV, une lettre de motivation ainsi que les relevés des notes des deux dernières années.

On en parle sur Twitter !