En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse en ecologie statistique - modélisation multi-espèces (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5553-WILTHU0-002
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 30 juillet 2019
Nom du responsable scientifique : Wilfried Thuiller
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Étude et développement de nouveaux modèles prédictifs de la distribution des espèces pour application en contexte de changements globaux.
Plus spécifiquement, le candidat utilisera des approches statistiques et mathématiques pour prendre en compte la structure trophique des interactions dans des modèles à variables latentes. Il focalisera aussi sur le développement de modèles qui prennent en compte différentes sources de données.

Contexte de travail

LECA, est une unité mixte de recherche entre le CNRS et l'Université Grenoble Alpes (UGA). L'objectif principal du LECA est de comprendre les mécanismes qui déterminent l'origine et le maintien de la biodiversité, la dynamique spatio-temporelle de la biodiversité et les fonctions associées à différents niveaux organisationnels (du gène au paysage), et de prévoir leur réponse à divers facteurs (changement climatique, pollution, changement d'affectation des sols...).
L'équipe dans laquelle sera positionner le candidat utilise des concepts, des théories et des méthodes de l'écologie et de la biologie de l'évolution et met en place des approches observatoires, expérimentales et de modélisation. Nous développons des concepts, des méthodes et des recommandations pour évaluer et mesurer les services écosystémiques, pour prédire la réponse de la biodiversité et des écosystèmes aux changements environnementaux et pour établir des stratégies de conservation.

Informations complémentaires

Ne pas envoyer les candidatures par courriel. Utiliser le portail emploi CNRS

On en parle sur Twitter !