En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

IRM à ultra bas champ H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5536-SYLMIR1-002
Lieu de travail : BORDEAUX
Date de publication : mercredi 30 octobre 2019
Nom du responsable scientifique : Jean-michel Franconi
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Contexte du sujet : Le Centre de Résonance Magnétique des Systèmes Biologiques est porteur d'un projet Européen FET-open (Future Emerging Technologies).
Le but du projet PrimoGaia (Pr: prepolarized; imo: molecular imaging; Gaia: earth field) est d'ouvrir une nouvelle voie dans le domaine de l'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) en initiant le concept d'"imagerie enzymatique" in vivo pour une meilleure compréhension de la physiologie humaine, la détection précoce et le pronostic des maladies, le suivi des traitements thérapeutiques.
L'objectif principal est de dépasser les frontières actuelles de l'IRM en permettant de cartographier et de quantifier l'activité d'une enzyme dans un tissu pathologique.
Il sera réalisé en construisant une nouvelle instrumentation d'IRM opérant à ultra-bas champ et au champ magnétique terrestre pour permettre l'utilisation de fréquence dans le domaine des 1 à 200 MHz pour saturer la transition de la Résonance Paramagnétique Electronique (EPR) des radicaux Nitroxyles. Lors de la saturation de la résonance EPR radicale, la polarisation est transférée aux protons des molécules d'eau (Overhauser MRI). Le facteur d'amélioration peut atteindre plus de deux ordres de grandeur. Le signal d'eau polarisée indique donc la concentration locale des radicaux qui reflètent l'activité enzymatique.
La méthodologie globale sera beaucoup moins coûteuse que les scanners cliniques actuels et permettra une distribution dans les pays en développement. PrimoGaia réunit un consortium interdisciplinaire d'équipes de recherche de 4 universités : CNRS Bordeaux et Marseille (France), U Mons (Belgique), U Torino (Italie); Fraunhofer (Allemagne) et 2 sociétés : "Stelar" (Italie) et "Pure Device" une PME innovante (Allemagne).

Sujet de thèse : L'objectif précis du projet de thèse est de développer la sous unité de pré polarisation dynamique utilisable à très bas champ ou dans le champ magnétique terrestre. Cette sous-unité constituée d'une chaine d'amplification et d'une antenne permettra de réaliser le transfert de polarisation entre le radical libre et le proton de l'eau.
Le projet de thèse se situe dans le cadre d'un projet interdisciplinaires associant des physiciens instrumentalistes et des chimistes des agents de contraste.

Profil du candidat : Nous sommes à la recherche d'un.e candidat.e motivé.e ayant une formation de physicien/electronicien dans le domaine des Sciences de l'Ingénieur avec un intérêt pour les applications biologiques et médicales de la RMN. Des connaissances en physique, en électronique et dans le domaine des radiofréquences sont essentielles, un intérêt pour la physique de base de la RMN est souhaitable.
Vu le contexte européen du projet, la connaissance de l'anglais écrit et parlé est indispensable. Le candidat sera amené a interagir avec les différents partenaires du projet et à se déplacer sur les différents sites et pays.

Informations Complémentaire : Le/La candidat.e intégrera un environnement stimulant. Il sera partie intégrante de l'équipe Développement Instrumentaux et Méthodologique IRM du CRMSB. Il/Elle disposera de tous les outils nécessaires au bon déroulement de son projet et aura accès a une large gamme d'instruments IRM.


La thèse sera financée par le FET open Europe via le CNRS pour une période de 3 ans à partir du mois de Janvier 2020, et sera supervisée par le Pr JM Franconi (porteur du projet). Le candidat intègrera l'école doctorale de l'Université de Bordeaux. Le CNRS est labellisé HR Excellence for Research (HRS4R) et promeut la transparence du processus de recrutement et l'égalité des chances.

Contexte de travail

Le Centre de Résonance Magnétique des Systèmes Biologiques est une unité mixte de recherche (UMR5536) du CNRS et de l'Université de Bordeaux. Le laboratoire est spécialisé dans le domaine du développement méthodologique en IRM et dans les applications de l'IRM en biologie et médecine. Le candidat sera intégrée à l'équipe ayant en charge le projet Européen FET PrimoGaia

On en parle sur Twitter !