En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

(H/F) Doctorat en biologie sur un projet interdisciplinaire traitant de l'apprentissage social - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5314-CHRGIL-003
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 31 mai 2019
Nom du responsable scientifique : Paul SEABRIGHT
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le but de ce projet est de
1) catégoriser les types d'apprentissage social et d'apprentissage conformiste parmi d'autres types d'apprentissage social ;
2) effectuer des expériences sur la conformité chez la drosophile ;
3) explorer les mécanismes moléculaires, cellulaires, physiologiques et psychologiques impliqués ;
4) développer un modèle pour explorer les conséquences sur la population des apprentissages conformistes.
Notre but ultime est de déterminer si l'apprentissage conformiste de l'homme a été construit sur des mécanismes qui remplissent déjà une fonction similaire à celle d'autres espèces, ou s'il repose sur des mécanismes entièrement nouveaux qui sont spécifiques aux humains. Le candidat retenu travaillera avec les membres des trois établissements susmentionnés, à l'interface de ces trois approches afin de concilier et d'intégrer les approches expérimentales utilisées dans nos laboratoires et d'établir des protocoles et approches communs.

COMPETENCES
Critères impératifs :
• Master en biologie de l'évolution, biologie du comportement ou neurobiologie ou un domaine connexe,
• Volonté de travailler dans un environnement interdisciplinaire et d'interagir régulièrement avec des économistes, politistes, psychologues etc. Il s'agit d'une condition essentielle pour ce projet,
• Bonnes aptitudes à la communication en anglais (à l'oral et à l'écrit),
• Bonnes aptitudes à la résolution de problèmes, capacité à travailler de façon autonome, esprit d'équipe,
• Participation à l'entretien quotidien des stocks de drosophiles,
• Créativité, bonne organisation, patience, motivation.

Compétences qui sont utiles mais pas essentielles :
• Compétences en programmation, par ex. Python ou R.
• Bonne connaissance des statistiques, expérience dans la planification et la conduite d'expériences comportementales.

Contexte de travail

Cette thèse, qui s'inscrit dans le cadre d'une collaboration interdisciplinaire entre l'Institut d'études avancées de Toulouse (IAST, www.iast.fr), le Laboratoire Évolution et Diversité Biologique (EDB, www.edb.cnrs.fr) et le Centre de Recherches sur la Cognition Animale (CRCA, www.crca.cbi-toulouse.fr), a pour objectif final de mieux comprendre les racines de l'apprentissage conformiste humain en entreprenant une étude comparative des apprentissages conformistes chez l'humain et les espèces non humaines (Drosophila et poissons Poécilliide). La bourse de doctorat est financée par le CNRS dans le cadre de sa mission d'initiative transversale et interdisciplinaire (MITI) projet Prime|80, qui encourage et soutient les projets interdisciplinaires entre les institutions du CNRS.

Contraintes et risques

Ce projet offre une formation académique multidisciplinaire en écologie comportementale, en neurobiologie ainsi qu'en économie et autres sciences sociales. La collaboration entre les partenaires du projet étant sujette à contrat, le projet demandera un degré d'engagement exigeant de la part du candidat retenu, mais offre un potentiel de formation élevé sous la forme d'une interaction étroite avec une équipe internationale de chercheurs scientifiques à haute visibilité.

Informations complémentaires

Les principaux investigateurs du projet sont Etienne Danchin, EDB (Etienne.danchin@univ-tlse3.fr), Guillaume Isabel, CRCA (guillaume.isabel@univ-tlse3.fr), Sabine Nöbel (sabine.noebel@iast.fr), IAST et Paul Seabright, IAST (director@iast.fr).

Les demandes informelles de renseignements sur le projet peuvent être adressées à toutes ces personnes.

Les candidats doivent déposer leur CV, les copies de leurs diplômes de fin d'études et de maîtrise (y compris les dernières notes) et deux lettres de recommandation complètes.

On en parle sur Twitter !