En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant sur l'Etude de la nucleation du seisme de L'Aquila (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5275-FABCAR-026
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 5 novembre 2019
Nom du responsable scientifique : POLI Piero
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif de cette recherche est le développement et l'application de nouvelles méthodologies pour l'analyse de données sismiques et géodésiques visant à étudier la préparation du tremblement de terre de L'Aquila en Italie. Cet effort multidisciplinaire permettra de mieux comprendre la physique de la nucleation des tremblements de terre dans les failles continentales, qui présentent un risque sismique important.

Les activités seront les suivantes :
Détection et classification des signaux sismiques (y compris l'apprentissage machine non supervisé) produits avant des séismes importants.
- Développement et application de nouvelles méthodes de corrélation croisée du bruit ambiant pour la surveillance des variations temporelles des propriétés physiques de la zone de faille.
- Application de la géodésie à haute résolution pour résoudre les glissements sismiques et/ou autres forçages sur les failles.

Connaissance du système de type Linux.
Compétence en programmation pour l'analyse de grands ensembles de données géophysiques en python.

Contexte de travail

Le projet MONIFAULT ERC se concentre sur le "Suivi des défauts réels vers leur état critique".
Le but de ce projet est de développer de nouvelles techniques d'analyse et de classification des données sismologiques pour étudier l'évolution des contraintes dans les failles réelles. De plus, nous prévoyons d'inclure des observations géophysiques indépendantes comme le GPS et la variation de vitesse à partir de la corrélation du bruit ambiant pour mieux comprendre la dynamique des failles pendant le cycle sismique, avec un intérêt particulier pour la phase de préparation des grands tremblements de terre.
Le projet inclut des chercheurs du laboratoire ISTERRE de l'Université de Grenoble (www.isterre.fr), du Los Alamos National Laboratory, de l'Université de Californie du Sud et de l'Université de La Sapienza (ROME).

On en parle sur Twitter !