En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse : "EN VRAC: Etude sur l’effet d’un dispositif immersif (RV) d’usage de la trottinette électrique sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants sur les attitudes et comportements sécuritaires des jeunes adultes." H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 15 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Thèse : "EN VRAC: Etude sur l’effet d’un dispositif immersif (RV) d’usage de la trottinette électrique sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants sur les attitudes et comportements sécuritaires des jeunes adultes." H/F
Référence : UMR5263-ANNCAM-056
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 26 janvier 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Cerveau, cognition et comportement

Description du sujet de thèse

Domaine : Psychologie cognitive et ergonomique

Objectifs
Alors qu’ils ne représentent que 8% de la population française, les 20-25 ans constituent 16% des morts sur la route. Très friands des nouvelles technologies, ils sont aussi les premiers utilisateurs des Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM) dont l’accidentologie va elle-aussi croissante du fait de leur mésusage (sous l’emprise d’alcool/de stupéfiants). La piètre efficacité des campagnes classiques de prévention (centrées sur le conducteur de voiture, dans un format type « apports magistraux ») impose de développer de nouveaux outils, plus adaptés aux publics visés pour favoriser l’émergence de comportements et attitudes plus sécuritaires. EN VRAC a pour finalité la conception et la validation d’un dispositif innovant de sensibilisation aux risques de l’emprise de l’alcool et des stupéfiants sur la conduite adaptée au mode de déplacement majeur des jeunes (EDPM) et dans un format leur correspondant (Réalité Mixte).
EN VRAC propose une solution innovante à la sensibilisation des jeunes aux risques encourus à utiliser des EDPM sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiant. Les campagnes actuelles, basées sur des formations de type magistral, sont centrées sur le conducteur de voitures ou de moto ce qui ne représente plus la réalité majoritaire de la mobilité chez les jeunes. Elles ne répondent donc pas de manière satisfaisante aux besoins et aux attentes des jeunes. En cela, elles s’avèrent inadaptées, expliquant sans doute en partie leur piètre efficacité à favoriser les comportements plus sécuritaires des jeunes sur la route. La solution EN VRAC est un dispositif d’immersion mixte (intégrant la projection d’un scénario d’usage d’une trottinette électrique dans un casque de RV doublé d’un équipement sur la personne) permettant au jeune de « se mettre dans la peau » d’un usager d’EDPM sous l’emprise d’alcool et de stupéfiant. Il répond en cela à une double problématique : d’abord adresser un contexte de mobilité correspondant aux pratiques des jeunes et enfin proposer un format de sensibilisation engageant.

Missions du/de la doctorant.e
Le/la doctorant.e aura comme missions :
1. Réaliser un état de l’art sur la sécurité routière en particulier s’agissant des trottinettes électriques, les effets de l’alcool et des stupéfiants sur les processus cognitifs, les méthodes et dispositifs immersifs multimodaux (Réalité Virtuelle immersive) de sensibilisation au handicap et au vieillissement et leurs effets sur le comportement humain.
2. Concevoir une étude par questionnaire sur les comportements des jeunes adultes dans leur mobilité, en particulier des trottinettes électriques.
3. Concevoir une étude par observation des comportements à risques sur les trottinettes électriques
4. Participer à la conception d’un dispositif en RV immersif de déplacement en trotinette électrique (dispositif EN VRAC) dans un espace urbain intégrant les dégradations perceptivo-cognitivo-motrices liées à la prise d’alcool et/ou de stupéfiants.
5. Développer un protocole d’évaluation de l’impact de la sensibilisation des jeunes adultes par le biais du dispositif EN VRAC sur les attitudes et le comportement des jeunes adultes dans l’usage des trotinettes électriques sous l’emprise d’alcool et/ou de stupéfiants
6. Recueillir, traiter et analyser les données des études conçues.
7. Interpréter des résultats en lien avec la littérature scientifique
8. Valoriser des résultats par la rédaction d’articles scientifiques (IACL) et des communications dans des congrès nationaux, internationaux et séminaires scientifiques.
9. Participer aux réunions du suivi des actions Autocampus et Territoires citoyen du projet Vilagil ainsi qu’aux réunions de suivi MIDOC

Mots-Clés : Psychologie Cognitive, Ergonomie Cognitive, Alcool et processus cognitifs, stupéfiants et processus cognitifs, attitudes, comportements, Réalité virtuelle immersive

Profil recherché
Formations/compétences :
• Avoir obtenu un Master 2 en Psychologie Cognitive ou Ergonomie Cognitive ou Sc. Cognitives
• Expérience dans des études du comportement humain
• Maîtrise du français et de l’anglais à l'oral et à l'écrit
• Recueil et traitement statistique de données qualitatives et quantitatives
• Maitrise de la démarche descriptive et des techniques d’enquête et d’observation
• Très bonne maitrise de la démarche expérimentale
• Qualités rédactionnelles et relationnelles
• Capacité à travailler en équipe, force de proposition, autonomie, adaptabilité

Contexte de travail

Le laboratoire CLLE (Cognition, Langues, Langage, Ergonomie) est une UMR CNRS créée en janvier 2007 et principalement hébergée sur le site de l'Université Toulouse Jean Jaurès. C'est une unité de recherche pluridisciplinaire relevant des Sciences Cognitives : les travaux qui y sont menés couvrent les champs, à périmètre plus ou moins large, de la linguistique, de la psychologie, de l'informatique, de la philosophie, de l'éducation et des neurosciences. Le laboratoire, composé de 205 membres, est structuré en 3 équipes composées chacune en moyenne de 25 Enseignants-chercheurs et Chercheurs :
• Equipe « Langues et langage », travaillant plus particulièrement sur des thématiques relevant de la linguistique ;
• Equipe « Processus langagiers et cognitifs », centrée sur l'interdisciplinarité entre langage et psychologie ;
• Equipe « Cognition en situations complexes », travaillant plus particulièrement sur des thématiques de psychologie sociale et cognitive.
Le laboratoire développe, en outre, des axes transversaux de recherche entre ces équipes.
Il accueille aussi de nombreux doctorants et post-doctorants.
Le CLLE est une UMR CNRS disposant de la plateforme expérimentale CCU.

Contexte : La thèse est issue d’un co-financement entre la fédération MIDOC et le projet interdisciplinaire VILAGIL
Partenaires : La thèse sera co-dirigée par Philippe Truillet (Equipe ELLIPSE – Laboratoire IRIT , Toulouse).

Fédération MIDOC
La fédération MIDOC (Mobilité Intelligente et Durable en Occitanie) est un des 15 défis clés financés par la région Occitanie. Elle est composée de 20 laboratoires ou centres de recherches en Occitanie dont les principales missions consistent à ressourcer et développer les recherches en lien avec le véhicule autonome, acceptable et connecté et les services de mobilités durables et centrés utilisateurs, favoriser l’innovation scientifique en lien avec les entreprises régionales, valoriser et renforcer les plateformes et terrains d’expérimentations, développer de nouvelles synergies et consolider les synergies existantes entre les chercheurs de différentes disciplines pour faire une communauté́.
Projet VILAGIL
L’axe « Acceptabilité » du projet VILAGIL implique les laboratoires CLLE, LISST et SMAC-IRIT. L’objet de ces travaux porte sur la compréhension de l’acceptabilité de l’ensemble des dispositifs de mobilités de demain que l’on soit usager de ces véhicules ou en interaction avec eux. Le projet VILAGIL bénéficie de deux plateformes technologiques : Simulauto (simulateur de conduite automobile sur base mobile) et autOCampus (route expérimentale intégrant du mobilier urbain connecté et un véhicule de niveau 5).
Le projet de recherche EN VRAC cherche à sensibiliser à la sécurité routière, participant ainsi à l’amélioration de l’acceptabilité des solutions de mobilité.

Informations complémentaires

Les candidatures peuvent être soumises en anglais ou en français.

Des déplacements au national ou à l’international peuvent être envisagés.

Dans la mesure où les circonstances imposeraient un travail à distance, la personne recrutée devra être équipée d'un matériel informatique convenable lui permettant de travailler à distance.