En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant H/F Electrodes poreuses hautement organisées pour l'immobilisation d'enzymes sur mesure

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5255-KARFLA-005
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : lundi 25 novembre 2019
Nom du responsable scientifique : Alexander Kuhn
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 17 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le doctorant élaborera des électrodes biofonctionnalisées avec un contrôle structural élevé sur plusieurs échelles de longueur en combinaison avec des enzymes et caractérisera leur comportement électrocatalytique en termes de transfert de charge et de propriétés de transport de masse afin d'optimiser les performances du capteur. Une solide formation en électrochimie est obligatoire.

Contexte de travail

Le CNRS est un organisme public placé sous la responsabilité du ministère français de l'Éducation et de la Recherche et la plus grande organisation de recherche fondamentale en Europe. Il est constitué de nombreux instituts et est à la tête de deux laboratoires partenaires bordelais: a) du Centre de Recherche Paul Pascal (CRPP) spécialisé dans la bioélectrochimie, la biocatalyse et la biologie moléculaire b) du groupe des Nanosystèmes Analytiques de l'Institut de Science Moléculaire (ISM) avec une expertise en électrodéposition, électroanalyse, bioélectrochimie et nanostructuration des électrodes. Le CRPP est l'un des principaux centres de recherche en France dans le domaine de la physico-chimie de la matière molle condensée avec> 140 personnes et l'ISM est l'un des plus grands laboratoires de chimie en France (> 250 personnes).
Les travaux seront supervisés par le Dr. Nicolas Mano (http://www.crpp-bordeaux.cnrs.fr/ ) et le Prof. Alexander Kuhn (http://nsysa.ism.u-bordeaux.fr/ ). Les deux groupes sont équipés d'instruments de haut niveau pour l'élaboration et la caractérisation de surfaces nanostructurées, leur modification avec des enzymes conçues et les tests électrochimiques correspondants.
Le candidat bénéficiera également d'une formation en compétences extra-scientifiques (cours de langues, gestion, communication etc.) dispensée par l'Université de Bordeaux via l'école doctorale en chimie.

Le salaire brut mensuel est de 2 867 € (incluant la prime de mobilité).

On en parle sur Twitter !