En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Analyse de l'engagement et impact sur l'embodiment dans un jeu sérieux collaboratif (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5205-AUDSER-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mardi 23 juin 2020
Nom du responsable scientifique : Audrey Serna
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Mots-clés : analyse de comportements, engagement, jeu sérieux collaboratif, incarnation (embodiment), réflexivité, learning analytics.

Contexte scientifique de la thèse :

Les jeux sérieux sont souvent conçus sans véritable réflexion sur l'impact des modalités proposées aux participants pour échanger, que ce soit sur la perception des autres ou les capacités de communication. Le projet BODEGA, financé par le labex ASLAN (https://aslan.universite-lyon.fr), se donne pour objectif d'étudier l'influence de l'incarnation (embodiment) sur les comportements sociaux et l'engagement des participants dans un jeu collaboratif conçu pour mesurer et/ou développer les capacités socio-relationnelles (soft skills). En comparant quatre situations d'interaction faisant varier les modalités par lesquelles les participants peuvent échanger (chat, voix seule, webcam) ainsi que l'aspect présentiel/distanciel, nous observerons dans les interactions produites les effets sur l'engagement des participants. Le projet est fortement interdisciplinaire, entre SHS (Laboratoire ICAR) et informatique (laboratoire LIRIS), et associe l'entreprise SKILDER, conceptrice du jeu collaboratif, étroitement associée au projet dans toutes ses étapes.

Objectifs scientifiques du projet :

Analyse des comportements engagés. Le premier objectif est de modéliser les comportements engagés pour des situations nécessitant de nombreuses interactions collaboratives, à travers différentes modalités (chat, vidéo, etc.) en se basant sur la compréhension des comportements des apprenants aux niveaux individuel et collaboratif, et en considérant les multiples dimensions de l'engagement (cognitif, comportemental et émotionnel). Nous nous appuierons sur les modèles existants en psychologie cognitive sur l'engagement, la motivation et les stratégies d'apprentissage des apprenants, pour guider la collecte et l'analyse des données. Nous combinerons également les approches de learning analytics avec d'autres méthodes issues du domaine de l'analyse conversationnelle en collaboration avec le laboratoire ICAR.

Degrés d'incarnation. Le principal objectif du projet BODEGA est d'analyser l'impact de l'embodiment sur l'engagement et l'alignement conversationnel. Une fois les diverses situations analysées, nous croiserons les résultats pour étudier l'incarnation et son impact sur l'amélioration ou la diminution de l'engagement, de l'organisation interactionnelle et la modification des modalités par lesquelles les corps peuvent communiquer les uns avec les autres. Recommandations pour la conception d'environnements pour développer les soft skills. Le

dernier objectif du projet BODEGA consiste à fournir des recommandations sur le degré d'embodiment et les modalités à mettre en œuvre en fonction de la situation interactionnelle (face à face ou à distance), le degré d'engagement des utilisateurs requis et les compétences générales ciblées pour la formation. Les recommandations de conception incluent également des spécifications de collecte et d'agrégation de données multimodales (selon les modalités offertes par le serious game) pour fournir des indicateurs réflexifs pour l'amélioration de la réflexivité des apprenants sur leur comportement dans le jeu et in fine le développement des soft skills.

Objectifs de la thèse :

● Elaboration de questionnaires et passation d'expérimentation.

● Collecte et agrégation de données multimodales (traces d'interaction, audio, vidéo) sur les interactions des joueurs dans le jeu.

● Analyse des comportements engagés des joueurs à partir de ces données agrégées et construction d'un modèle d'engagement.

● Analyse transdisciplinaire de l'embodiment en collaboration avec le laboratoire ICAR (analyse de la façon dont les joueurs perçoivent l'engagement ainsi que la co-construction multimodale de l'engagement dans l'interaction et l'expérience de l'incarnation à partir de la perception que les autres auront des joueurs).

● Proposition de recommandations pour le design de jeu sérieux et la construction d'indicateurs réflexifs.

Compétences attendues :

● Analyse de données, learning analytics

● Modélisation de comportements utilisateurs

● Compétences ou intérêt pour la conduite d'expérimentations

● Intérêt fort pour la psychologie cognitive, le travail pluridisciplinaire, et le domaine du jeu

● Bon niveau en Anglais

Les candidatures devront comporter :

● Un CV

● Une lettre de motivation pour le sujet de recherche concerné

● Les relevés de notes de Master 1 et 2

● Deux recommandations

Contexte de travail

La thèse se déroulera au sein du laboratoire LIRIS, équipe SICAL qui regroupe 9 enseignants-chercheurs permanents et se situe au bâtiment Blaise Pascal de l'INSA de Lyon. L'équipe SICAL propose des approches, modèles et outils génériques pour améliorer la capacité de l'humain à interagir, apprendre et s'adapter en contexte. Pour cela, elle propose des méthodes de conception itératives centrées utilisateurs. Ces travaux se situent principalement en Interaction Homme Machine.
Le projet (BODEGA) dans lequel s'inscrit la thèse est financé par le labex ASLAN (https://aslan.universite-lyon.fr). Le projet est fortement interdisciplinaire, entre SHS (Laboratoire ICAR) et informatique (laboratoire LIRIS), et associe l'entreprise SKILDER, conceptrice du jeu collaboratif, étroitement associée au projet.

On en parle sur Twitter !