En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

CDD Doctorant (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5182-BENABE-002
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : mercredi 20 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Benjamin Abecassis
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Des candidatures sont sollicitées pour deux postes de chercheurs doctoraux financés par l'ERC pour travailler sur les nanoplaquettes colloïdales ultra-minces à changement de forme. L'objectif général du projet est d'exploiter l'instabilité mécanique des nanoplaquettes minces pour synthétiser de nouvelles nanoparticules chirales et adressables. En appliquant des forces à la surface d'objets minces en 2D, il est possible de créer une grande variété de formes en 3D telles que des hélices, des torsades et des rouleeaux. De plus, de minuscules changements de ces forces peuvent induire un changement de forme spectaculaire entre différentes géométries. Notre objectif est d'utiliser ce principe général pour établir une nouvelle classe de nanostructures que les stratégies synthétiques actuelles ne peuvent pas atteindre. Dans ce cadre général, l'objectif de la thèse est de synthétiser et de fonctionnaliser des nanoplaquettes 2D de formes complexes et de mieux comprendre l'auto-assemblage des ligands à leur surface. Le doctorant travaillera en étroite collaboration avec les autres membres de l'équipe qui étudieront les mécanismes de formation, le contrôle de la forme et la fonctionnalisation de la surface des nanoplaquettes.

Contexte de travail

Le laboratoire est situé à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, au sud de la ville, à proximité du centre. Il est facilement accessible par les transports publics et offre aux chercheurs et aux étudiants un environnement idéal.

On en parle sur Twitter !