En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant (H/F) - Approche comparative de la plasticité cérébrale et comportementale chez les abeilles

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 1 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5169-RAPJEA-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : vendredi 10 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Raphaël JEANSON
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'émergence de la socialité constitue une transition évolutive majeure. Les formes les plus complexes de vie sociale sont trouvées chez les espèces eusociales où les reines et les ouvrières s'engagent à vie dans des castes distinctes. Les mécanismes physiologiques et comportementaux à l'origine des transitions sociales et sous-tendant l'expression de différents phénotypes sociaux demeurent méconnus. Notre hypothèse est que le découplage entre activités reproductrices et non-reproductrices chez les espèces eusociales aurait été accompagné d'un besoin réduit de flexibilité comportementale associé à une moindre plasticité cérébrale. Nous étudierons les abeilles dont la diversité de structures sociales est pertinente pour initier des études comparatives. Le projet ANR BePlacid (Behavioural variability, brain plasticity and division of labour in social insects) explore cette question en développant une approche comparative chez des espèces d'abeilles présentant différents niveaux de socialité.

Ce projet de thèse vise à 1) caractériser et comparer les niveaux de flexibilité cognitive chez une espèce d'abeille sociale (A. mellifera) et une espèce d'abeille solitaire (O. bicornis) et 2) évaluer l'impact de la manipulation des niveaux de plasticité cérébrale sur la flexibilité cognitive et la fitness chez les deux espèces. Globalement, l'objectif est d'identifier la relation entre plasticité cérébrale, flexibilité cognitive, fitness et niveaux de socialité.

Contexte de travail

La personne recrutée rejoindra le CRCA (http://crca.cbi-toulouse.fr), un institut de recherche dédié aux études multidisciplinaires et comparatives de la cognition dans divers modèles animaux. Situé sur le campus de l'Université Paul Sabatier, le CRCA est organisé en cinq équipes et comprend une centaine de membres, dont 40 permanents. Le CRCA est l'un des trois laboratoires formant le Centre de Biologie Intégrative (CBI), qui regroupe plus de 400 scientifiques dans 40 équipes dont les travaux couvrent plusieurs domaines (génétique, microbiologie, biologie cellulaire, neurobiologie, biologie computationnelle). Le CBI dispose d'un large éventail de plateformes offrant des équipements technologiques et une expertise technique de haut niveau.
La personne recrutée sera co-encadrée par le Dr Raphaël Jeanson (Directeur de Recherche CNRS, spécialisé en éthologie) et le Dr Jean-Marc Devaud (Professeur des Universités, neurosciences) et sera membre de l'équipe IVEP (Interindividual Variability and Emergent Plasticity).

Contraintes et risques

- Déplacements fréquents entre le laboratoire et les sites de terrain (~50 km) avec accès à un véhicule de laboratoire (permis de conduire obligatoire).
- Occasionnellement, travail en horaires décalés et le week-end/jours fériés en fonction les besoins expérimentaux.
- Risque modéré de piqûres et morsures d'abeilles

Informations complémentaires

Activités prévues
- Utiliser, adapter et éventuellement développer des protocoles expérimentaux pour les études comportementales
- Réaliser des tests comportementaux dans des conditions de laboratoire contrôlées pour évaluer la flexibilité cognitive (inversion et éventuellement autres protocoles expérimentaux).
- Suivre et récolter des animaux sur le terrain (vergers expérimentaux autour de Toulouse)
- Évaluer différents traits de fitness (production, survie du couvain…)
- Réaliser des manipulations pharmacologiques et/ou environnementales pour modifier les niveaux de plasticité cérébrale
- Analyser les résultats et rédiger des rapports et des articles
- Assurer une veille bibliographique liée au projet de recherche
- Participer aux réunions régulières du consortium collaboratif du projet ANR

Compétences
- Solides connaissances en éthologie cognitive et/ou neurosciences, biologie évolutive.
- Rigueur et fiabilité
- Sens de l'initiative et créativité
- Autonomie et forte capacité d'organisation du travail expérimental
- Aptitudes à la communication orale et écrite (français et anglais)
- Esprit d'équipe
- Motivation pour le travail avec des animaux vivants et pour le travail sur le terrain

Les candidatures doivent inclure un CV, une lettre de motivation et au moins une lettre de référence d'un ancien superviseur.

On en parle sur Twitter !